Opinions › Tribune

Cameroun Lettre du ministre de la communication au promoteur de Sky One

Elle a pour objet la demande de fermeture de l’émission « Le tribunal »

Objet : Emission Le Tribunal

Monsieur le Promoteur
Dans ma correspondance dont la référence et l’objet sont ci-dessus rappelés, je vous ai demandé de mettre fin à l’émission « Le Tribunal ».
Cette directive ne semble pas avoir été bien comprise, puisque vous avez créé une émission de substitution dénommée La Tribune du Peuple, dont l’esprit, le déroulement et l’animateur demeurent ceux de la première émission.
Considérant que vous n’avez pas bien saisi le contenu de ma correspondance du 06 août 2009, j’ai l’honneur de vous demander de mettre fin à cette nouvelle émission, qui ne diffère de la première que par le titre.
La présente correspondance vient après la séance de travail que j’ai personnellement tenue avec vous le 06 août 2009, après la correspondance qui s’en est suivie le même jour, et après l’audience accordée le 12 août 2009 à votre père, le chef supérieur Soumbou Angoula. Au regard de tous ces antécédents, la correspondance de ce jour est donc une mise en demeure de mettre un terme à l’émission le Tribunal, sans en créer une autre de même genre.
A cette occasion, je vous fais observer qu’un organe de presse n’est ni un service d’enquêtes judiciaires, ni une juridiction, ni une instance de conciliation entre personnes en conflit. Si vous persistez sur cette voie, je me verrai contraint de prendre d’autres mesures qui pourraient aller jusqu’au retrait de l’autorisation provisoire qui vous a été délivrée. En effet, la censure administrative a été abolie pour la presse écrite, alors qu’en matière audiovisuelle, le ministre de la Communication dispose de pouvoirs de police spéciaux qui lui permettent de prendre les mesures conservatoires appropriées pour préserver la paix sociale et l’ordre public.
Enfin, vous donnez l’impression d’avoir oublié que vous avez signé un cahier de charge qui, en son article 4 alinéa 2, dispose que « l’opérateur est tenu au respect des dispositions du cahier de charge, ainsi que des directives du ministre en charge de la Communication, dans le cadre de ses pouvoirs de régulation du secteur ».
Vous voudrez bien, dans le sens bien compris d’une exploitation paisible de votre entreprise de communication audiovisuelle, vous conformer aux dispositions ci-dessus.
Veuillez agréer, Monsieur le Promoteur, l’assurance de ma considération distinguée.

Ampliations :
Minetat/Sg-Pr
Sg/Pm Minrex Sed
Dg/Sn Dg/Re
Gouverneur/Centre
(e) Issa Tchiroma Bakary, ministre de
la Communication
Ydé, le 12 août 2009

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut