Sport › Football

Cameroun : l’ex gardien Joseph Antoine Bell apprend au SG de la présidence comment marquer un but

Joseph Antoine Bell, Ancien Lions indomptables (Droits réservés)
C’était ce 16 octobre 2021 à l’occasion de la visite spéciale d’inspection des infrastructures retenues pour la 33e Coupe d’Afrique des nations qui se disputera au pays du 9 janvier au 6 février 2022.

 

 

 

Soyez-en rassurés, pour la prochaine  CAN, Ferdinand Ngoh Ngoh ne va ni remplacer Choupo Moting ou encore Aboubakar Vincent à la pointe  de l’attaque de des Lions indomptables. Car même s’il peut marquer des buts, il les fera essentiellement depuis son poste de Secrétaire général à la présidence de la République.

Mais hier à Douala, le ministre d’État, Secrétaire général à la présidence de la République s’est retrouvé dans la surface de réparation d’un stade Douala avec l’ancien portier des Lions indomptables Joseph Antoine Bell. A l’occasion de la visite spéciale d’inspection des infrastructures retenues pour abriter la CAN TotalEnergies 2021.

Face au ballon et en tenue d’entraînement des Lions, le proche collaborateur du chef de l’État Paul Biya  accepte de recevoir un cours de réalisme face au gardien de but. En posture d’entraîneur, Joseph Antoine Bell donne apprend comment tromper le gardien dans une position de face à face. Cela donne ce qui suit en vidéo.

C’est qu’il se dégage beaucoup d’ambiance et de décontraction au sein de la délégation du SGPR, formée entre autres d’anciennes vedettes africaines du football, des journalistes, des ministres, des dirigeants de football et d’autres personnalités de la République.

L’autre moment d’attraction du début de cette tournée dont l’un des objectifs est de confirmer que le pays est prêt pour abriter la CAN, est sans doute cette tentative de rachat par tir au but de l’ancien attaquant sénégalais El Hadj Diouf face à l’ex gardien de but camerounais Alioum Boukar. Malheureusement comme à la finale de la CAN 2002 au Mali, Diouf  manque de mettre la balle au fond du filet.

A noter que la tournée s’achève le 23 octobre prochain.

Après les infrastructures de Douala, ce sera au tour de celles du site de Bafoussam d’accueillir Ferdinand Ngoh Ngoh et sa suite.

 

 

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé