Société › Société

Cameroun : l’explosion de Fotokol n’est pas d’origine criminelle (officiel)

Le ministère de la Défense attribue l’explosion qui a fait une quinzaine de morts lundi à Fotokol à un accident.

L’explosion qui a fait près de quinze morts et une vingtaine de blessés, dont cinq Camerounais, lundi à Fotokol, est la conséquence d’une mauvaise manipulation d’engins explosifs.

La version officielle fournie par le ministère de la Défense, met en cause deux enfants qui sont arrivés sur le pont El Beid, où se tient un marché improvisé, munis d’une grenade, « sans doute ramassée dans le sable », qu’ils comptaient vendre.

L’engin a explosé suite à la mauvaise manipulation  des enfants. L’explosion est survenue sur le pont reliant Fotokol, à l’Extrême-Nord du Cameroun, à Gamboru, au Nigeria.

Les explosions accidentelles de grenades se sont faites récurrentes au Cameroun entre 2015 et 2019, faisant  une vingtaine de morts. Les villes touchées par ces incidents sont Yaoundé, Douala, Bertoua, Maroua, Kousseri, entre autres.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé