› Société

Cameroun : l’explosion d’une mine tue 4 policiers dans le Sud-ouest

Pas d'image

Le gouvernement accuse les séparatistes anglophones d’être derrière cet attentat.

Le camion transportant une dizaine de policiers a sauté sur une mine dans la matinée du samedi 15 juin 2019. L’accident s’est produit à Eyumojock, une localité située dans la région du Sud-ouest du Cameroun, non loin de la frontière avec le Nigeria.

Quatre policiers sont morts sur le coup et six d’autres sont blessés.

Dans un communiqué du ministre de la Communication du Cameroun, le gouvernement accuse les séparatistes armés, actifs dans la crise anglophone.

Ce n’est pas la première fois que les forces de défense et de sécurité sont victimes de mines anti personnel.

D’après une source sécuritaire citée par Radio France international (Rfi) en avril dernier, un véhicule du Bataillon d’intervention rapide (Bir) avait sauté sur une mine, dans la même zone, et fait six blessés parmi les soldats, dont trois graves.

 

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé