› Santé

Cameroun – Soins médicaux : l’Hôpital de Référence de Sangmelima en mode séduction

Cameroun - Soins médicaux : l’Hôpital de Référence de Sangmelima en mode séduction
Hôpital de Référence de Sangmelima

Le top management de cette formation sanitaire de 2ème catégorie et à vocation sous régionale, organise depuis le 16 novembre, la première session des journées portes ouvertes. Elles se sont achevées le 18 novembre 2021. Objectif, « rapprocher » davantage l’HRS des populations, mieux se faire connaître du public, promouvoir ses services.

L’Hôpital de référence de Sangmélima se met désormais « au service des populations », tel que l’indique le slogan nouvellement adopté par son directeur, Dominique Noah Noah, nommé il y a un mois. Il est situé dans la région du Sud, frontière avec le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Congo. Pendant trois jours (16 novembre au 18 novembre) 2021, des journées portes ouvertes ont été organisées en son sein, ceci dans l’optique de rétablir la confiance entre cet hôpital et les populations, autrefois « hôpital des riches ».


Étaient au programme, plusieurs activités, notamment le dépistage gratuit de l’hépatite B et C, dépistage gratuit du diabète, dépistage  de l’hypertension artérielle,  des causeries éducative, les consultations prénatales gratuites avec échographie obstétricale à 50% ;  les examens de stomatologie gratuité,  des soins dentaires 50%, des consultations ORL gratuites, les prises en charge des petites pathologie, la chirurgie (opérations des hernies gratuites),  chirurgie  lipomes  gratuite, bilan d’audiométrie à 50%, une conférence sur le cancer de sein ; dépistage précoce sur la surdité  chez les enfants ; consultations ophtalmologie gratuites avec fond d’œil ; ORL (lavage des oreilles gratuit),  éducation sur l’auto-dépistage du cancer du sein, la chirurgie(opération des hernies gratuite) entre autres. Les soins pour le paludisme des enfants de zéro à 5 ans sont gratuits. « Il est question pour nous de voir quels sont les problèmes majeurs, le premier problème majeur diagnostiqué c’était les prix élevés des prestations et des consultations. Il faut dire que c’est un hôpital de seconde catégorie qui se trouve en zone rural, où les populations n’ont pas les moyens. Quand le malade arrive aux urgences, on le soigne d’abord et on se rassure qu’il doit payer après. Nous avons entrepris l’amélioration de la qualité des soins qui va avec la présence du personnel à l’hôpital» a déclaré Dominique Noah Noah. Une source révèle que « pour la seule journée du 16 novembre, c’est plus de 100 personnes qui ont été consultées et 15 hernies opérées gratuitement », révèle une source au sein de l’hôpital.

Plan de relance

Engagé des réformes notamment la baisse significative des frais des consultations pour ce qui est des spécialistes de 5 000 FCFA à 1 500 FCFA. La consultation du médecin généraliste, elle, demeure 6000 FCFA.  D’après nos sources, l’ancien Directeur a été viré pour plusieurs manquements notamment au niveau de la politique managériale.

Outre ce problème, il y avait celui de l’absentéisme, qui est déjà résolu par le nouveau top management. Par ailleurs,  de coordination ont été instituées tous les lundis, des tables rondes sont faites deux fois par semaine. Ceci va aussi avec la qualité de la motivation, avec l’amélioration de quote-part. « Ces quotes-parts seront d’avantage améliorées si la fréquentation augmente, si les recettes augmentent » rassure d’ailleurs le nouveau boss de l’HRS.

Le nouveau Directeur a instauré le paiement des gardes qui n’étaient pas payés auparavant. Avec en prime,  la mise en place de la supervision des seniors qui assistent les autres médecins généralistes. Il y a actuellement des brancardiers dans cet hôpital. Ce qui n’y existait pas. A travers ces journées portes ouvertes, « il était question pour nous de démontrer aux populations qu’au niveau interne de l’hôpital nous sommes prêts. Maintenant les populations peuvent venir. Nous allons les soigner et c’est le but recherché par les journées portes ouvertes » a rassuré le Directeur de l’HRS.


A noter que l’HRS dispose d’un héliport qui jamais été utilisé, de 110 lits, onze médecins spécialistes et une vingtaine de médecins généralistes. Pour 2022, trois sessions de JPO sont programmées. On annonce une centrale solaire pour pallier le problème des coupures d’électricité.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé