› Economie

Cameroun-lignes 65 et 94 : 1790 agents indexés

L’information est révélée par une correspondance du ministre des Finances, Louis Paul Motazé, signée le 30 septembre 2022.

Dans le cadre d’un audit diligenté depuis plusieurs mois par la présidence de la République, au sujet de la gestion des lignes de souveraineté 65 et 94 du budget de l’État, gérées respectivement par le ministère des Finances et le ministère de l’Économie, 1 790 agents du ministère des Finances sont invités à justifier des frais de mission perçus au cours de la période de 12 ans allant de 2010 à 2021.

Concrètement, alors que la pratique en vigueur à la Fonction publique prévoit que le nombre de jours de mission à effectuer par un agent de l’État n’excède pas 100 au cours du même exercice budgétaire, les auditeurs du Consupe ont découvert des cas où des fonctionnaires cumulent jusqu’à 600 jours de mission par an, soit six fois la norme.

Parmi ceux qui ont régulièrement perçu la totalité de leurs frais de mission du MINFI, on cite quelques patrons de médias, des chefs d’entreprises, des responsables d’instituts universitaires privés.

En rappel, la ligne 94 intitulée interventions en investissements est gérée par le Minepat et a été initiée pour gérer les imprévus dans le secteur des investissements mais aussi pour soutenir des porteurs de projets.

 Et la ligne 65 intitulée dépenses communes de fonctionnement a été mise en place pour gérer les imprévus liés au fonctionnement de l’Etat. La gestion de ces lignes alimente des soupçons au sein de l’opinion d’où l’audit qui est en cours en ce moment.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top