› Société

Cameroun : l’inacceptable profanation de la dépouille du Cardinal Christian Tumi

Le cardinal Christian Tumi (c) Droit réservés
Une vidéo tournée après la mort du prélat, présente les manoeuvres de son corps en vue du départ à la morgue. L’enregistrement a été ensuite partagé sur les réseaux sociaux.

La nouvelle de la mort du Cardinal Christian Tumi s’est à  peine propagée qu’une autre histoire autour de son corps fait le buzz. Une des personnes présentes autour de l’Archevêque émérite de Douala lorsqu’il a rendu l’âme ce 3 avril 2021, a filmé son corps fraîchement coupé du souffle, allongé dans une chambre,  et publié sur les réseaux sociaux. 

Les paroles de l’auteur de la vidéo ainsi que celles des personnes qui l’entourent,  laissent comprendre qu’ils manoeuvrent le corps en vue de son transfèrement à la morgue. Cet enregistrement qui porte atteinte à la pudeur suscite une vive indignation sur la toile. Les réactions fusent de partout pour condamner  l’acte de profanation du corps du serviteur de l’Église catholique décédé à 91 ans.

Tweet du Minsanté

Via un tweet  sur Twitter, le ministre le Santé publique, le Dr Manaouda Malachie annonce l’ouverture d’une enquête pour rattraper l’auteur de  la vidéo indécente.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé