Eco et Business › Agro-industrie

Cameroun : l’Institut agricole d’Obala lance un concours national

L’Institut agricole d’Obala (IAO) a annoncé le 21 juin 2022, le lancement d’un concours national de promotion des produits du terroir.

Les intéressés devront remplir cinq critères pour prendre part à la compétition. Il s’agit entre autres de remplir le bulletin d’inscription, remplir la fiche pour chaque produit devant compétir, présenter une copie d’agrément sanitaire et sa décision d’admission.

Deux catégories ont été retenues pour cette première édition du concours à savoir les entreprises, et les producteurs regroupés. Ils devront, apprend-on, soumettre cinq types de produits du terroir dont les huiles végétales, la transformation des légumes et fruits, féculents et céréales, les bières et vins, et les productions d’origine animale.

Cette initiative, indique le promoteur Louis  Ndjié vise à faire découvrir le potentiel camerounais et à le faire consommer par la cible : « Notre objectif principal est d’amener les Camerounais à découvrir les produits locaux et à les consommer. Le Cameroun a un grand potentiel. Mais, nous ne savons pas l’exploiter et nous ne consommons pas ce que nous produisons. C’est l’occasion de rappeler à nos frères camerounais que nous avons un pays très riche », a-t-il déclaré.

Implanté en plein cœur de la Lekie, département très agricole du centre du Cameroun, le Groupe IAO  est à ses débuts une structure d’enseignement privé de type associatif, reconnu par l’Etat Camerounais et habileté à dispenser des formations professionnelles agricoles en cycle court (modules) et cycle long (entrepreneurs ruraux ou techniciens Agricoles : BTA et BTS).

L’Institut a été officiellement fondé le 3 février 2002 par l’Association ADAARCAMEROUN (Association pour le Développement Agricole et Agro-alimentaire en zone Rurale au Cameroun), avec le soutien d’une ONG locale, le CDDO-CAM et surtout par l’appui multiforme de la République et Canton du Jura-Suisse, principal bailleur de fonds.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé