International › APA

Cameroun : l’opposant Maurice Kamto et 102 de ses partisans libérés (officiel)

Le tribunal militaire de Yaoundé, la capitale du pays, a prononcé samedi en début d’après-midi la libération de 103 dirigeants et partisans du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC, opposition) dont son leader, Maurice Kamto, a constaté APA.Poursuivis pour attroupement, rébellion en groupe, hostilité à la patrie, insurrection, trouble à l’ordre public, association de malfaiteurs, incitation à l’insurrection et complicité, ils avaient été interpellés dans six villes du pays les 28 janvier, les 1er et 8 juin 2019, dans le cadre des «marches blanches» visant à contester le «hold-up électoral» de la présidentielle d’octobre 2018.

La veille, le chef président Paul Biya avait décidé, par voie de communiqué «de l’arrêt des poursuites judiciaires contre certains responsables et militants de partis politiques», notamment du MRC. Pour le tribunal militaire, qui avait par ailleurs été pris d’assaut dès la matinée par le public, ces personnes sont donc libérables de suite «sauf s’ils sont poursuivis pour autre chose».

Arrivé en deuxième position avec 14,23% des suffrages derrière le chef de l’Etat sortant, Paul Biya (71,28%), M. Kamto avait appelé ses militants et sympathisants à la résistance pacifique.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé