Politique › Partis politiques

Cameroun : l’UNDP maintient le statut quo

Le 7è congrès ordinaire de l’Undp a pris fin ce dimanche 06 mars 2022 au Cameroun
Maïgari Bello Bouba, président national de l’Undp-Cameroun

Le président national ainsi que les responsables des Mouvements des femmes et des jeunes de l’Union national pour la démocratie et le progrès ont été réélus à la tête du parti dans la nuit du samedi 05 mars 2022.

A l’Undp comme ailleurs, l’inertie est permanente. Sans surprise, Maigari Bello Bouba reste le président national du parti fondé le 09 février 1991 et dont il est à la tête depuis lors. Agé de 75 ans, le fondateur du parti va encore le conduire durant les cinq prochaines années. Le 7è congrès de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès ouvert samedi au Palais des Congrès de Yaoundé, s’est refermé dimanche 06 mars 2022.

Dans cette logique, l’ancien Premier ministre du Cameroun (06 novembre 1982 au 22 août 1983) sera accompagné par Eliane Zene Ondo et Paul Mbafor respectivement maintenus à la tête du Mouvement des femmes de l’Undp et du Mouvement des jeunes de l’Undp. Par ce maintien, l’Undp a opté pour la continuité et la stabilité, les clés qui lui permettront de consolider ses acquis.

En effet, le parti est depuis les dernières échéances électorales au Cameroun, le deuxième parti le plus représenté dans les institutions politiques au Cameroun derrière le Rdpc. Le parti dirige 17 communes sur les 360 que compte le pays ; une mairie de ville sur les 14 (Ngaoundéré) et le Conseil régional de l’Adamaoua. Le parti vieux de 31 ans est représenté à l’Assemblée national par 07 députés et au Sénat par deux sénateurs. Une baisse drastique par rapport aux résultats des législatives de 1992 où le parti a remporté 68 sièges à l’Assemblée nationale.

Pour les prochaines années, le parti se donne pour challenge le maintien de sa position de leader de l’opposition tout en relevant le défi d’aller au-delà. Il compte ainsi engranger d’autres victoires aux prochaines élections sénatoriales (2023), législatives (2025), municipales (2025) et présidentielle (2025).

« Nous poursuivons la laborieuse et irréversible ascension de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès sur l’échiquier politique national vers les victoires toujours méritées. D’autant plus méritées qu’elles sont toujours acquises dans un environnement politique particulièrement compétitif et souvent rude », indique Maigari Bello Bouba.

C’est aussi dans cette perspective, que le président du Mouvement des jeunes de l’Undp inscrit la nouvelle mission qui lui est confiée. « C’est un appel à bien apprécier à sa juste valeur la lourde responsabilité pour ce prochain quinquennat qui est comporte de rendez-vous politiques assez cruciaux. Les sénatoriales, les municipales, les législatives ainsi que la présidentielle de 2025 », déclare Paul Mbafor.

Le conclave a  connu la participation des délégués venus des trois sommets du triangle national. Les assises ont aussi permis de renouveler les membres du Bureau politique et ceux du Comité central du parti. Des représentants d’autres partis politiques invités, tels Maurice Kamto du Mrc, Joshua Osih du Sdf, ont pris part au congrès.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé