Sport › Football

Cameroun-Malawi (2-0) : le jeu et les notes des joueurs camerounais

Les Lions Indomptables du Cameroun.
Victorieux sans trop forcer face à des Malawites amorphes, lors du match inaugural du Complexe sportif d’Olembé, grâce à des buts de Vincent Aboubakar et Ngadeu Ngadjui.

 

 

 

Les Lions indomptables ont bien entamé la campagne des qualificatifs du Mondial qatari. De bons augures avant de défier le Côte d’ivoire lundi 06 septembre à Abidjan.

Devis Epassy (6/10) : vigilant sur un tir vicieux d’un attaquant malawite à la 13ème minute, le gardien camerounais a dévié le cuir en corner. Il est heureux de voir les autres tentatives des visiteurs passées loin du cadre. Peu sollicité dans l’ensemble, le portier du club grec d’OFI Crète s’est néanmoins fait quelques frayeurs dans son jeu au pied.

Olivier Mbaizo (5/10) : préféré à Dawa Tchakonté qui était titulaire au poste de latéral droit lors du deuxième match amical face au Nigeria en juin dernier, il s’est montré solide défensivement. Mais, le défenseur de l’Union de Philadelphie, en Major League Soccer, n’a pas apporté grand-chose sur le plan offensif, en manquant notamment presque tous ses centres.

Michael Ngadeu Ngadjui (6,5/10) : le défenseur central de la Gantoise a répondu présent physiquement dans les duels, au sol comme dans les airs. Profitant d’une sortie hasardeuse du portier malawite, suite à un corner, il a fait trembler les filets adverses d’un joli coup de tête, pour le deuxième but camerounais à la 20ème minute. Il a par la suite souffert du jeu rugueux des attaquants malawites.

Harold Moukoudi (6/10) : le défenseur central de Saint Etienne est à créditer d’un bon match. Sa complémentarité avec Ngadeu a bien fonctionné. Malgré les déplacements des attaquants malawites, il n’a pas souvent été piégé grâce à sa bonne lecture du jeu. Il a dégagé plusieurs ballons chauds à l’approche de sa surface.

Fai Collins (5/10) : En manque de véritable latéral gauche de métier dans l’effectif des Lions, l’habituel latéral droit du Standard de Liège a joué le rôle de pompiers de services.  L’ ancien joueur de PWD de Bamenda a livré un match sérieux. De bonnes interventions défensives, mais il a pris très peu de risques sur le plan offensif. Pas de quoi faire oublier Oyongo Bitolo, l’habituel titulaire encore convalescent.

Martin Hongla (6/10) : Il a joué son rôle de sentinelle à merveille. Grâce à son activité, il a récupéré de nombreux ballons et a globalement cherché à jouer juste sans prendre trop de risques. Sans beaucoup se projeter, le milieu de terrain de Hellas Verone (Italie) a eu un volume de jeu intéressant.  

Kundé Malong  (7/10) : lorsqu’il est inspiré, comme en première période, il donne le tempo et se retrouve à l’origine de quasiment toutes les actions dangereuses des Lions. Son jeu long et ses ouvertures lumineuses ont souvent posé des soucis aux Malawites, comme sur sa très belle passe plombée dans le dos des défenseurs qui a conduit au but de Vincent Aboubakar. Le milieu de l’Olympiakos est sorti un peu émoussé, remplacé par Zambo Anguissa à 83ème minute. A peine entrée, le néo-napolitain a écopé d’un carton jaune suite à jeu rugueux par derrière.  

Moumi Ngamaleu (4/10) : l’ailier des Yong Boys de Berne a beaucoup couru et permuté sur son côté. Mais, il a surtout perdu beaucoup de ballons. Globalement, il a manqué de justesse, (excepté sur les balles arrêtées) et n’a pas marqué de points ce soir. Remplacé par Christian Bassogog, à la 72ème minute.  Ce dernier va écoper d’un carton jaune pour contestation.

Karl Toko Ekambi (3,5/10) : l’attaquant de Lyon a été trop discret sur cette partie. Contrairement à ses coéquipiers sur le plan offensif, il a eu du mal à peser lors des attaques camerounaises. Dans ses choix, l’ancien joueur de Villareal n’a pas toujours été juste avec plusieurs situations mal négociées. Remplacé par le lensois Ignatus Ganago, à la 65ème minute. Les multiples changements de joueurs, en prélude au  match contre le Côte d’ivoire, ont fait baisser l’intensité du jeu des Lions.

Eric Maxim Choupo-Moting (4/10) : l’attaquant du Bayern s’est montré très entreprenant. Petit bémol, il a tout de même eu du déchet avec quelques ballons dangereux perdus qui auraient pu permettre de saler l’addition, notamment sur son long contrôle face au gardien, peu avant sa sortie. Il a aussi raté une énorme occasion en début de match en voyant sa frappe être repoussée de la jambe par le gardien. Remplacé à la 65ème minute par le Stéphanois Yvan Neyou. Un choix défensif d’Antonio Conceicao qui voulait préserver le score de la partie.

Vincent Aboubakar (7,5/10) : le capitaine des Lions s’est montré très actif dans son rôle d’avant-centre. Il a su mettre les Lions sur orbite dès la 9ème minute. Bien servi dans le dos de la défense par Kundé Malong, son enchaînement amorti frappe du pied droit a laissé pantois le dernier rempart du Malawi. Avec une seconde période moins aboutie que la première, le néo attaquant d’Al-Nassr Riyad est sorti à la 72ème minute, remplacé par l’angevin Stéphane Bahoken. 

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé