› Santé

Cameroun : Manaouda Malachie au conclave des ministres africains de la Santé qui s’achève 26 août 2021

Manaouda Malachie, Ministre camerounais de la Santé Publique
L’intensification de la riposte à la COVID-19, l’accélération de l’élimination du cancer du col de l’utérus, sont entre autres sujets au cœur de la Soixante et onzième session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique qui s’est ouvert mardi.

Parmi les questions abordées figurent l’intensification de la riposte à la COVID-19, l’accélération de l’élimination du cancer du col de l’utérus en tant que problème de santé publique, l’amélioration de l’accès aux technologies d’assistance sanitaire, le soutien à l’adoption de la santé numérique, le renforcement d’une riposte intégrée à la tuberculose, au VIH, aux infections sexuellement transmissibles et à l’hépatite, l’élimination de la méningite à l’horizon 2030 et le financement durable de l’OMS.

Cette soixante et onzième session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique réunissant les ministres de la santé et les représentants des pays africains se tient en visioconférence, en raison de la pandémie du Coronavirus.  Une séance spéciale est consacrée à la riposte aux flambées de poliomyélite et à la transition pour la poliomyélite dans la Région africaine de l’OMS.

En dehors des ministres de la Santé et des représentants des pays africains, prennent part  à cet évènement, plus de 400 délégués, dont le Dr Tedros Adhanom Gebreyesus, Directeur général de l’OMS, la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, des représentants d’organismes, Fonds et programmes des Nations Unies, de la société civile, d’organisations bilatérales et multilatérales et d’autres partenaires du développement.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé