› Société

Cameroun : manifestation des artistes à Yaoundé

Yaoundé, le 17 septembre 2018. Des artistes devant les services du Premier ministre. ©Droits réservés.

Hier, lundi 17 septembre 2018, ils se sont rendus devant les services du Premier ministre pour exiger la restitution de leurs droits et le retour à l’ordre au sein de la corporation.  

Les artistes ne sont pas contents. Ils ont tenu à l’exprimer ce lundi 17 septembre 2018 à Yaoundé. Ils se sont retrouvés devant les services du Premier ministre aux environs de 11h, afin de réclamer la répartition de leurs droits d’auteur. De noir vêtus et munis d’affiches grand format, les artistes réunis au sein du collectif « Debout pour nos droits », sont déterminés à obtenir une meilleure considération des artistes au Cameroun.

Les artistes se plaignent notamment de n’avoir pas perçu leurs droits d’auteur, depuis une dizaine d’années, pour certains. Ils dénoncent la précarité et le dénuement dans lequel leurs collègues vivent leurs derniers jours. Bien déterminés à aller jusqu’au bout de leur logique, les artistes ont entonné l’hymne national, comme pour rappeler qu’ils servent le Cameroun au quotidien. Seulement, leur pays ne le leur rend pas.

Quelque temps après le début de la manifestation, les chefs de file de ce mouvement dont K-Tino, Jean-Pierre Essomè et Beko Sadey ont été convoqués par les services du Premier ministre. Il est question de négocier le retour au calme. Après quelques heures, les artistes invités à la table des négociations sont de retour avec une promesse, celle que les choses vont bouger dans le bon sens dans quelques jours. Suffisant pour disperser les artistes, qui n’hésiteront certainement pas à reprendre le chemin de la revendication si leurs attentes ne sont pas satisfaites.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut