Personnalités › Success Story

Cameroun : Martin Belinga Eboutou est décédé !

(c) Droits réservés

L’ancien directeur du cabinet civil de la présidence est décédé mercredi à Genève des suites de maladie.

Le cabinet civil de la présidence a confirmé mercredi, 08 mai, la nouvelle du décès de Martin Belinga Eboutou, 79 ans. Il s’en est allé à 13h30, après plus d’un an de lutte contre la maladie dans des formations hospitalières suisses.

Martin Belinga Eboutou était déjà affaibli par la maladie, lorsque le 3 mars 2018, il est appelé à quitter le cabinet civil de la présidence, remplacé ce même jour par Samuel Mvondo Ayolo.

Bras droit du président Paul Biya, Martin Belinga Eboutou avait tenu les rênes du Cabinet deux fois. D’abord en 1996. Il y a passé un an avant d’être nommé représentant du Cameroun à l’Onu en 1997. C’est en 2010 qu’il va revenir à la tête du cabinet civil de la présidence pour y rester jusqu’à son limogeage au cours du dernier réaménagement du gouvernement qui a également consacré la sortie de fortes personnalités tel Edgard Alain Mebe Ngo’o, alors ministre des Transports.

Ancien camarade de Paul Biya aux séminaires d’Edea et Akono, Martin Belinga Eboutou aura plusieurs fois assuré des fonctions diplomatiques en tant qu’ambassadeur du Cameroun à Brazzaville, Paris et en Jamaïque.

Durant sa vie, Martin Belinga Eboutou aura influencé davantage que le Cameroun où il s’était taillé une sacrée réputation de second homme de l’Etat. Il a présidé le Conseil de sécurité des Nations unies en octobre 2002 au moment où cet organe exécutif se prononçait sur la légitimité de la guerre en Irak. Il est également l’une des figures emblématiques du Cameroun dans la résolution du conflit de Bakassi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé