› Société

Cameroun : Maurice KAMTO félicite Mgr Samuel KLEDA pour son traitement contre le Covid-19

Maurice Kamto, saluant la foule lors d'un meeting populaire à Yaoundé en octobre 2018.(c) Droits réservés

Le leader du MRC a félicité l’archevêque métropolitain de Douala ce lundi pour sa trouvaille contre le coronavirus. A travers cet acte, Maurice Kamto montre son ouverture aux solutions thérapeutiques endogènes contre cette pandémie.

Le produit mis au point par l’homme d’église « devrait être un motif de fierté nationale comme on l’a vu dans d’autres pays africains » , espère Maurice Kamto dans un communiqué de presse signé par Bibou Nissack , porte parole du président du MRC.

Dans la note officielle, le président du MRC  exhorte le top management de son initiative Survie-Cameroon-Survival à prendre attache avec l’archevêque de Douala pour l’aider à mettre son offre thérapeutique à la portée de tous les malades.

Phytothérapeute depuis plusieurs décennies, Monseigneur Samuel KLEDA affirme avoir mis au point un traitement qui pourrait éliminer les symptômes que présentent les personnes infectées par le SARS-CoV-2, le virus responsable de la nouvelle maladie infectieuse respiratoire appelée Covid-19.

Face à la controverse suscitée par cette affirmation, Mgr Samuel KLEDA s’est empressé d’appeler à un peu plus de réserve précisant que son traitement à base de plantes traditionnelles n’est pas un médicament contre le coronavirus et qu’il faudrait des études plus sérieuses pour le démontrer.

Maurice Kamto plus ouvert aux solutions endogènes…

A travers la note officielle, Maurice Kamto « marque son soutien indéfectible à toutes les solutions médicales et technologiques (pan)africaines pour donner une réponse appropriée à la maladie Covid-19 et particulièrement celle mise au point par Monseigneur Samuel KLEDA » .

Il faut préciser que plusieurs phytothérapeutes camerounais ont tenté de saisir les autorités afin d’ être mis à contribution dans l’élaboration des protocoles thérapeutiques permettant de soigner les malades de Covid-19.

Bingono Bingono, enseignant d’université et porte parole des « tradithérapeutes africains » déclare avoir transmis au ministre des Arts et de la Culture, un document comprenant les noms des produits issus de la pharmacopée camerounaise qui pourraient soigner cette maladie.

« Notre pharmacopée nous a permis de faire face à une épidémie similaire au covid-19 qui avait pour nom Assouk Bikoumou. Assouk Bikoumou est une forme de grippe ayant sévi dans les années 70 dans le Sud du Cameroun. Cette grippe emportait  les personnes âgées et épargnait les plus jeunes » indique l’anthropologue camerounais.

Il faut dire que  les propositions endogènes à l’image de celle présentée par l’archevêque de Douala sont ignorées de la stratégie thérapeutique adoptée par le Gouvernement pour soigner les patients atteins de coronavirus.

Cependant,  elles auraient trouvé un écho favorable auprès de Maurice Kamto qui est à la tête de l’initiative Survie-Cameroon-Survival, une association qui collecte des fonds et mobilise des ressources pour soutenir les populations face à la menace sanitaire actuelle.

Initiative Survie-Cameroon-Survival , Maurice KAMTO et ATANGA NJI

Toutefois, si l’initiative Survie-Cameroon-Survival a été applaudie au sein d’une faction de la société civile, elle reste considérée comme illégale par le ministre de l’Administration Territoriale, Paul ATANGA NJI .

Ce dernier a exigé la fermeture des comptes Mobiles Money et Orange Money via lesquels le leader du MRC recevait les contributions financières levées pour soutenir les opérations de son initiative « survie cameroun ».

Une initiative à partir de laquelle Maurice KAMTO prévoit la production et la distribution massive de gels et autres solutions hydroalcooliques au populations, la fabrication et la distribution  locale des masques, l’accompagnement des initiatives louables pouvant permettre d’apporter un peu plus de robustesse au système national de santé publique.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé