› Politique

Cameroun : Maurice Kamto souhaite la libération des prisonniers politiques avant 2022

Cameroun : Maurice Kamto justifie le trou de 215,6 millions de FCFA dans les fonds collectés contre la Covid-19
Maurice Kamto, leader du MRC

Après sa séquestration dans un hôtel de Douala, doublé l’interdiction de la dédicace de ses ouvrages, le leader du Mouvement pour la reconnaissance du Cameroun ėtait  face à la presse vendredi à Yaoundé.

 

Après avoir condamné les événements de Douala, Maurice Kamto s’est exprimé sur la question des «prisonniers politiques ».  Il déclare : « Je formule le vœu et je souhaite que tous les prisonniers politiques du soient libérés avant la fin d´année 2021 pour passer les fêtes en famille ».

L’on sait que plusieurs de ses militants et sympathisants sont en détention. Après la manifestation du 22 septembre 2020 pour dénoncer entre autres le glissement de la Can TotalEnergies. Certains ont recouvré la liberté ces derniers jours.

Vendredi 3 décembre 2021 à Yaoundé en conférence de presse au siège de son parti à Yaoundé , l’homme politique à émis un coup de gueule aux  camerounais qui estiment que sa formation politique est morte. « À ceux qui disent que le Mrc est mort, je leur mets au défi et je mets au défi l´État du Cameroun. Qu´ils nous donnent la possibilité de tenir un seul meeting au Sud, à l´Est, à Bertoua etc. sans violence, ni répression des populations, et vous verrez comment les populations vont m´accueillir. Vous verrez comment le Mrc est présent partout. Je parle du SUD parce que certains disent que c´est le socle granitique de qui je ne sais », a-t-il lancé .


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé