› Politique

Cameroun : Maurice Kamto va lancer une « gigantesque campagne d’appel au départ de Paul Biya »

Le leader du  Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) met en garde le président de la République contre une convocation du collège électoral en vue de la tenue des élections régionales.

Les frémissements qui se font sentir ces derniers jours autour de la tenue des élections régionales n’ont pas échappé à Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun ( MRC).

Le principal opposant au régime de Yaoundé a mis en garde le pouvoir contre une convocation du collège électoral en vue de tenir des élections pour la création des Conseils régionaux, comme l’avait déjà  annoncé le président de la République en janvier 2019.

Pour Maurice Kamto, un tel acte déclencherait aussitôt un appel à une « gigantesque campagne nationale d’appel au départ pur et simple de monsieur Paul Biya du pouvoir sans qu’il ait besoin d’attendre une nouvelle communication a cet égard ». Maurice Kamto a brandi cette menace ce 24 aout 2020 à Yaoundé au cours d’un point de presse.

 Le MRC pose deux conditions à la tenue des élections régionales : « la résolution de la crise anglophone par la mise en place d’un cessez- le-feu et l’ouverture d’un vrai dialogue politique national inclusif » et « la réforme consensuelle du système électoral actuel dont tout le monde reconnait qu’il garantit des fraudes électorales massives ». Si c’est deux conditions ne sont pas remplies, le MRC, d’après son président, se réserve le doit d’entreprendre toute action nationale qui doit mener au départ du président Paul Biya du pouvoir.

En janvier 2019, le MRC avait entrepris de contester dans la rue le résultat de l’élection présidentielle d’octobre 2018. Cette bravade avait conduit à son arrestation, ainsi que celle de plusieurs autres militants du MRC.

Lire aussi  :: Libération de Maurice Kamto : Emmanuel Macron révèle avoir fait « pression » sur Paul Biya

Maurice Kamto avait alors passé 10 mois en prison et ne sera libéré que sous la pression de la France sur le président Paul Biya.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé