Société › Société

Cameroun: le meurtre de Eric de Putter toujours pas élucidé

Eric de Putter, enseignant de téologie assassiné au Cameroun le 08 juillet 2012. DR

Eric de Putter, coopérant français et enseignant en théologie a été assassiné à Yaoundé en 2012. Deux suspects ont été interpellés puis relâchés 14 mois plus tard, et depuis plus rien.

Cinq ans après le décès du Français Eric de Putter, toujours pas d’avancée dans les enquêtes menées au Cameroun. La veuve de cet enseignant, Marie-Alix de Putter, s’est épanchée sur son chagrin cette matinée de lundi, 10 juillet, sur les antennes de Radio France internationale.

Eric de Putter était au Cameroun en qualité de volontaire de la coopération. Il enseignait la théologie à l’Université protestante d’Afrique centrale dont le campus se trouve à Yaoundé. Il a retrouvé sans vie dans son domicile sis au sein de cette Université le 08 juillet 2012 après avoir dénoncé de nombreux dysfonctionnements au sein de cette institution. Ce dernier aurait succombé aux coups de poignards à lui infligés par son agresseur, sous le regard impuissant de son épouse.

Le 05 juillet 2016 les protestants lui avaient rendu hommage bien qu’à ce moment – comme aujourd’hui d’ailleurs – les circonstances sa mort restaient un mystère. Une enquête avait pourtant été ouverte à ce sujet par la police camerounaise. Un de ses étudiants avait été placé en détention préventive, de même que l’alors doyen de l’Université. Seulement, quatorze mois après, ces derniers ont été relâchés et depuis plus rien, la justice camerounaise semble s’être enlisée sur ce dossier.

 

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé