Eco et Business › Finance

Cameroun : le ministre des Finances engage le « comptage physique » des agents de l’Etat

Cette opĂ©ration se tiendra dès la pĂ©riode de paie de ce mois d’avril, sur toute l’Ă©tendue du territoire national.

Le ministre Louis Paul Motaze a annoncé le lancement imminent d’une opération de comptage physique des personnels de l’État (COPPE). Cette opération sera lancée «dès la période de paie du mois d’avril courant» au Cameroun, peut-on lire dans le communiqué y relatif, rendu publique par le ministre des Finances.

Ledit communiqué précise que cette opération «obligatoire», rentre dans le cadre du processus de rationalisation de la dépense salariale et s’étale jusqu’en juin prochain. Pour le ministre Motaze, il s’agit « d’identifier et d’expurger du fichier solde de l’État tous les agents publics y émargeant irrégulièrement du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré».

En rappel, l’opération de collecte comptage physique des personnels de l’État avait été prescrit par le président Paul Biya dans une circulaire relative à l’exercice budgétaire 2018, publié en juin 2017. De l’avis de certains observateurs, il s’agissait d’une réponse aux exigences du Fonds monétaire international avec qui le Cameroun a négocié et obtenu un programme économique et financier. « Il faudra veiller au renforcement de l’assainissement de cette catégorie de dépenses », indiquait alors Paul Biya

Selon des sources concordantes, en effet, près de 10.000 fonctionnaires seraient concernés par le phénomène des agents fictifs. Cette situation a entrainé le lancement de plusieurs opérations engagées par le ministère de la Fonction publique ou celui des Finances. Elles n’avaient malheureusement jamais porté des fruits, en témoigne cette nouvelle initiative.

 

 

 

 

 

 

Ă€ LA UNE
Retour en haut