› Politique

Cameroun-Mise au point : le préfet de la Mvila rejette toute reconnaissance juridique du Rassemblement des frankistes

Le préfet de la Mvina rejette sa reconnaissance des frankistes
Membres du rassemblement Rrfc (Droits réservés)

L’autorité administrative nie l’existence d’un document légalisant l’association dénommée Rassemblement républicain des frankistes du Cameroun (Rrfc) dans ses services.

Le préfet du département de la Mvila vient de faire une déclaration mettant fin à une imposture. Dans un communiqué en date du 28 juillet 2022, Sylyac-Marie Mvogo informe qu’un « document non authentique prétendument signé par ses soins apparait de temps à autre sur la toile, faisant état de ce qu’il aurait procédé à la reconnaissance juridique d’une association à objet politique dénommée Rassemblement républicain des frankistes du Cameroun « Rrfc » dont le siège serait à Ebolowa », peut-on lire dans le communiqué.

Après constat de l’existence du document, le patron du département porte à l’attention « des membres fondateurs de ce rassemblement que ce document m’émane pas de ses services ». Il « ne se retrouve nullement dans les archives de la préfecture à Ebolowa », précise l’autorité, tout en faisant savoir qu’une telle opération ne relève pas de ses compétences. La reconnaissance juridique des associations politiques au Cameroun « reste et demeure une prérogative exclusive du ministre de l’Administration territoriale », martèle-t-il.

Le Rassemblement en question dispose d’un compte sur Facebook qui porte son nom. Sa devise serait « Paix- loyauté-unité » et son but, « promouvoir la paix et l’unité en passant par l’éducation ». Les contenus publiés par ce groupe ont trait pour la plupart aux images et vidéos contenant Franck Biya, le fils du président Paul Biya qui, à quelques années de la fin du mandat de son père, est projeté comme son potentiel successeur. Pour cela, il est soutenu par plusieurs groupes dont le Rrfc.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé