Sport › Football

Cameroun-Mondial 2022 : Eto’o et Song participent à l’avant match

Eto'o et Song, accord parfait pour gérer les Lions

Les délégués des 32 équipes qualifiées ont assisté à l’atelier des équipes qualifiées pour la Coupe du Monde Qatar 2022, à Doha les 4 et 5 juillet.

Gianni Infantino, et Nasser Al-Khater, directeur général de la Coupe du Monde Qatar 2022, se sont adressés au public. C’était lors de la séance d’ouverture. Côté Cameroun, le président de la Fecafoot Samuel Eto’o et le manager-sélectionneur des Lions indomptables Rigobert Song ont pris part aux travaux.

Dans son propos liminaire Gianni Infantino, le président de la FIFA y est allé crument : «Bienvenue au Qatar, le pays qui organisera la Coupe du Monde de la FIFA la plus dense de l’histoire. Alors que le plus grand spectacle du monde arrive, pour la première fois, dans le monde arabe, le spectacle où vous et vos équipes nationales serez les protagonistes ».

« Plus de 1,5 million de fans de football seront ici, au Qatar, en novembre et décembre pour célébrer et vivre la passion et l’action dans huit stades ultramodernes qui apportent tous une partie différente de la riche culture de ce pays et des caractéristiques de cette région au football. Vos équipes évolueront sous les yeux d’une audience mondiale record à partir du moment où le premier ballon sera botté, le 21 novembre de cette année. »

Au moment de l’attribution de cette édition de Coupe du Monde au Qatar, elle avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Le mot corruption était sur toutes les lèvres. La tempête médiatico-politico-juridique avait fait trembler l’institution. Et fait tomber des têtes. Elle a ramassé sous son sillage l’ancien président de la FIFA, Sepp Blatter et son dauphin présumé, Michel Platini.

Et l’utilisation des travailleurs immigrés dans des conditions inhumaines avaient sidéré les médias occidentaux. L’Angleterre ne pouvait comprendre qu’un si minuscule pays du Moyen-Orient ait pu être choisi à son détriment!

Mais à l’approche de la compétition, l’organisation a mis tout le monde d’accord. Et Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, a « hâte d’y être ». Il explique : « Bien sûr, c’est ce pour quoi vous construisez en tant qu’équipe nationale – joué une Coupe du Monde. C’est le plus grand tournoi ».

L’atelier des équipes qualifiées comprenait des instructions finales, un soutien et un dialogue avec les participants. Ils ont profité de l’occasion pour visiter certains des stades et des camps de base des équipes à travers le Qatar.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé