Sport › Football

Cameroun-Mondial 2022 : les ambitions démesurées de Samuel Eto’o

Samuel Eto'o, le Cameroun peut gagner la Coupe du monde

A cinq mois de la compétition au Qatar, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) croit que les Lions indomptables sont capables de soulever le trophée.

Samuel Eto’o aborde la Coupe du monde 2022 avec ambition. Le président de la Fécafoot a en marge du match gala ayant opposé les Lions indomptables, expatriés, à une sélection des meilleurs joueurs  locaux (4-1) évoqué la Coupe du Monde 2022 qui aura lieu au Qatar à la fin de l’année et les ambitions du Cameroun pour cette compétition. L’ancien buteur du Barça a affirmé que la sélection camerounaise n’allait pas aller au Mondial qatari pour faire de la figuration mais avec la ferme intention de gagner.

« On va au Qatar pour gagner. On entre dans chaque match pour gagner, tout en pensant au Qatar. Les autres n’ont pas fait la magie. Le rêve n’est pas défendu. Pour nous, vous êtes les meilleurs », a déclaré Samuel Eto’o. Le Cameroun qui est dans le Groupe G  affrontera la Suisse, la Serbie et le Brésil lors de la phase de poule.

Pour l’instant, le programme de préparation des Lions indomptables reste flou. Alors que la Suisse première adversaire du Cameroun a joué la République Tchèque et jouera encore contre le Portugal aujourd’hui, l’Espagne jeudi le 9 juin puis le Portugal en match retour le 12 juin, La Serbie notre second adversaire a joué la Norvège le 2 juin dernier, jouera la Slovénie ce jour, la Suède jeudi le 9 et la Slovénie en retour le 12 juin. Le Brésil, notre dernier adversaire du groupe a joué la Corée du Sud le 2 juin dernier et jouera le Japon le 6 juin prochain, puis l’Argentine samedi 11 juin.

La Fécafoot gagnerait à trouver des adversaires de qualité afin de jauger le niveau réel de son équipe nationale. Ce n’est pas à travers la modeste équipe du Burundi, 141ème au dernier classement Fifa que le Cameroun pourra mieux peaufiner ses stratégies. Mieux, ce n’est pas avec un défenseur très fébrile  comme Ngadeu Ngadjui ou des joueurs très moyens, à l’image des Ignatus Ganago, Duplexe Tchamba, Olivier Ntcham, Kunde Malong, Kevin Sony, Olivier Mbaïzo, que le Cameroun atteindra les objectifs qu’il s’est fixé pour ce mondial. Il y a encore du temps pour persuader les binationaux talentueux comme, Bryan Mbeumo, Evan Ndicka, Hugo Ekitiké et Adrien Tameze.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé