› Sport

Cameroun : Mouelle Kombi et Eto’o vantent les infrastructures sportives

Le ministre des Sports et de l’éducation physique et l’ex capitaine des Lions indomptables présentent le Cameroun comme l’une des meilleures destinations au monde en matière d’arènes sportives.

Sur Radio France international (Rfi), le 12 février dernier, la légende du football africain Samuel Eto’o a déclaré que le Cameroun a fait un investissement de plus d’un milliard de dollars pour la construction des infrastructures sportives. « Incroyable, relève-t-il,  pour un pays qui manque de salles de classes, d’hôpitaux, de routes etc. »

L’ancien pichichi de la Liga espagnole pense que son pays peut désormais tutoyer les grandes nations de football.  «  Je suis fier du Cameroun parce que les infrastructures qu’on demandait, nous les avons aujourd’hui. Nous avons six stades niveau Coupe du monde. C’est juste incroyable. Et, je suis vraiment fier de mon pays. Il manque beaucoup de choses comme dans la plupart des pays d’ailleurs, mais dans le domaine qui est le mien, qui est le football, je suis fier de mon pays. Ça, on ne peut pas enlever ça au Cameroun », lance- t- il.

La veille, le ministre des Sports et de l’éducation physique tenait le même discours. Durant une table ronde qui visait à expliquer le discours du chef de l’Etat à la jeunesse,  Narcisse Mouelle Kombi a classé son pays dans le peloton de tête des pays les plus nantis en matière d’infrastructures.  « Le gouvernement a consenti d’énormes sacrifices pour la construction et la réhabilitation de quelques 35 infrastructures sportives dédiées à la CAN primordialement,  et aussi au CHAN. 35 infrastructures sportives dont certaines sont d’un modernisme d’une dimension futuriste qui situent notre pays dans le peloton de tête des pays les mieux équipés, du point de vue quantitatif et qualitatif », vante le ministre.

Narcisse Mouelle Kombi cite deux stades comme référence au progrès réalisé par son pays. « Prenons l’exemple du complexe sportif de Japoma, complexe futuriste, qui ratisse large à travers diverses disciplines sportives. Le complexe d’Olembe sera unique en son genre, puisque  que vous y aurez un magnifique stade de football avec 60 000 places, mais vous y trouverez des aires de jeu pour le basketball, le handball, le tennis, la natation etc. Vous y trouverez, fait exceptionnel un centre commercial cinq étoiles et aussi un musée. Ainsi se trouve une jonction entre le sport et la culture », magnifie-t-il.

Il conclut en affirmant : «  Je puis  dire qu’en Afrique,  au sud du Sahara, peut-être après l’Afrique du Sud, le Cameroun devrait, une fois que ces infrastructures seront intégralement opérationnelles, tenir le premier rang. Sans aucune exagération. Et pour avoir un sport de qualité, il faut avoir des infrastructures de qualité ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé