› Société

Cameroun : Msf s’inquiète du retour massif des réfugiés nigérians dans leur pays

Les réfugiés nigérians de Boko haram. ©Droits réservés

Dans son bulletin d’informations mensuel (mai-juin 2017), l’organisme décrie les conditions d’accueil de ces personnes au Nigéria.

La situation des réfugiés nigérians au Cameroun préoccupe. Dans son dernier bulletin d’informations l’Ong internationale Médecins sans frontières (Msf) s’attarde particulièrement sur le retour massif des réfugiés du camp de Minawao vers leur pays, le Nigéria. Depuis la mi-mai 2017, ceux-ci quittent massivement le Cameroun, volontairement ou non, pour rejoindre Banki, Pulka, Gwoza  et Bama au Nigéria.

Pour Msf, l’inquiétude n’est pas tant de voir ces populations rentrer chez-elles, mais plutôt les conditions de vie qui les y attendent. « Dans la majorité des camps de déplacés internes dans l’est de l’Etat du Borno, les conditions ne permettent pas de faire face aux milliers de réfugiés nigérians arrivant au Cameroun. En effet, les services basiques (abris, nourriture, santé, soins médicaux) nécessaires aux déplacés sont insuffisants. De plus, la liberté de mouvement est très limitée à Bama et Banki, rendant la population totalement dépendante de l’aide extérieure pour survivre », est-il écrit dans le bulletin d’informations de Msf.

Conséquence, les populations qui quittent le camp de Minawao se retrouvent dans une précarité sans pareil. Le drame, d’après Msf, c’est qu’elles ignorent tout de ces conditions d’accueil avant de prendre la décision de rentrer. Aussi, l’organisme appelle le Cameroun à plus d’implication dans la sensibilisation des réfugiés. Il faut « informer ces gens sur les conditions réelles dans ces zones où ils se rendent », affirme Alberto Jodra, chef de mission Msf au Cameroun. De plus, la sécurité de ces réfugiés n’est pas garantie, en raison d’exactions de la secte Boko haram.

D’après le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés, 12.202 réfugiés nigérians sont retournés « de manière précipitée » dans leur pays entre le 09 avril et le 31 mai 2017.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé