Société › Société

Cameroun: Nchout Ajara rend hommage à Florence Ayafor, tuée par les séparatistes

Nchout Ajara, "Plus jamais ça" (c) Droits réservés

Juste après le match d’hier, 08 octobre, la joueuse à l’origine du but de la qualification du Cameroun au 4ème tour des éliminatoires des Jo 2020, a dédié la qualification du pays à la gardienne de prison sauvagement assassiné dans la région du Nord-Ouest.

«Plus jamais ça», écrit tout en majuscule Ajara Njoya, juste après la qualification de la sélection camerounaise pour le 4e tour des éliminatoires des Jeux olympiques Tokyo 2020 au Japon. «Cette qualification est pour Florence Ayafor. Joignez vos prières aux miennes afin que Dieu le créateur puisse la combler des bienfaits de l’au-delà…».

L’internationale camerounaise est l’auteur du but à la 82ème minute qui a scellé la qualification des Lionnes indomptables. Un passage à l’étape supérieure qui a été obtenue de justesse. Le Cameroun est passé malgré sa défaite (1-2) face à la République démocratique du Congo au match retour qui s’est joué au stade des Martyrs à Kinshasa. Le match aller en terre camerounaise s’étant soldé par une victoire des joueuses camerounaises (2-0).

Avec cette victoire, Nchout Ajara rend un hommage à Florence Ayafor, tuée par des séparatistes, le 30 septembre 2019, jour de l’ouverture du Grand dialogue national visant à apaiser les tensions dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La gardienne à la prison centrale de Bamenda a été Kidnappée alors qu’elle revenait d’une cérémonie funéraire à Pinyin, son village natal.

Dans deux vidéos qui continuent de faire le tour de la toile, on peut la voir dénudée, traînée le long d’une ruelle cahoteuse, les bras et les mains tenus par chacun des sécessionnistes. Elle a été battue, violée, puis égorgée encore vivante par les combattants séparatistes à Pinyi dans le Nord-Ouest. Un assassinat filmé par les assaillants et diffusé sur les réseaux sociaux.

Des images insoutenables qui suscitent l’émoi des Camerounais de tout bord. «Le Cameroun a vécu l’horreur suite à l’assassinat barbare de Madame Florence Ayafor à Pinyi dans le nord-ouest. Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte odieux et crapuleux et demande que Justice soit faite et que ce crime ne reste pas impuni», espère Serges Espoir Matomba, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018, sur son compte twitter.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé