Sport › Football

Cameroun-nécrologie : décès de Jacques Nguéa, champion d’Afrique 1984

Nguéa Enongué Jacques, RIP

L’ancien international camerounais qui a notamment participé à la Coupe du monde « Espagne 1982 » est décédé ce mardi 31 mai des suites de maladie.

La grande famille du football camerounais est en deuil. Jacques Nguéa est mort à 66 ans. Transporté chez lui il y a deux jours dans une ambulance affrétée par la Fédération camerounaise de football pour le Centre des urgences de l’Hôpital central, l’ex-ailier droit ou gauche de Canon de Yaoundé, de la belle époque, n’a pas pu être sauvé. Il y a quelques années, l’homme qui est né le 8 novembre 1955 à Loum avait été victime d’un accident vasculaire cérébral.

Déniché dans l’Ouragan de Loum, par Emmanuel Mvé, alors capitaine du Canon, l’ailier volant s’était dit prêt à rejoindre le club phare de la capitale, à condition qu’on lui trouve du travail. Le capitaine du Canon sportif de Yaoundé, alla poser le problème à Clément Ebouh Fegué, alors directeur général de la défunte Snec, par ailleurs membre très influent du Kpa Kum. Sa demande passa comme une lettre à la poste. Jacques Nguéa fut recruté en 1974 comme chauffeur à la Snec, où il passa l’essentiel de sa carrière professionnelle.

Parallèlement, de 1974 et 1988, il va contribuer à écrire les plus belles pages du Canon sportif de Yaoundé. Remportant notamment trois Coupes d’Afrique interclubs, huit titres de champion du Cameroun et est vainqueur de la Coupe du Cameroun à cinq reprises. Avec les Lions indomptables, il compte 53 sélections. Ailier volant, il avait une pointe de vitesse qui mettait en déroute tous ses vis-à-vis. Il pouvait évoluer sur le côté gauche ou droit avec un égal rendement.

Homme discret, affable et avenant, il s’exprimait presque exclusivement en pidgin.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé