› Personnalités

Cameroun – Nécrologie : décès de l’ancienne ministre Jacqueline Koung à Bessike

Jacqueline Koung à Bssiké (c) Droits réservés
L’ancienne ministre du Domaine, du cadastre et des affaires foncières est décédée ce mercredi matin à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) à Yaoundé. Elle est entrée au gouvernement le 09 décembre 2011 et elle est ressortie le 04 février 2019.

Jacqueline Koung A Bessike est morte. Journal du Cameroun apprend avec consternation,  à travers diverses sources, la mort ce mercredi 02 juin 2021, de l’ancienne ministre camerounaise des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Jacqueline Koung à Bessike. Elle serait morte des suites de maladie, à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) à Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

Elle a eu une ascension de haut commis de l’Etat. En 1995, elle exerce la fonction de secrétaire générale du ministère du Tourisme. En 2001, elle occupe le poste identique au ministère de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale. En 2003, elle est affectée au ministère de la Condition féminine. En décembre 2007, elle exerce également la fonction de Secrétaire générale au ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Économiste de formation, Jacqueline Koung à Bessike entre au gouvernement camerounais le 09 décembre 2011 comme ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, à la faveur de la réélection de Paul Biya à l’élection présidentielle de 2011. Madame Koung à Bessike sort du gouvernement le 04 février 2019, après un peu plus de sept ans à la tête d’un très important ministère chargé du patrimoine foncier de l’État.

Originaire du département du Mbam et Inoubou dans la région du Centre Cameroun, cette native de Bafia a fait l’objet de plusieurs auditions au Tribunal criminel spécial (TCS) de Yaoundé, pour malversations financières, foncières et domaniales présumées. Avec sa mort, s’éteint aussi l’action publique engagée contre elle. Madame Koung à Bessike était membre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir à Yaoundé.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé