Politique › Sécurité

Cameroun – nécrologie : qui étaient les généraux Nganso Sunji et Djam Yaya ?

Généraux Oumaroun Djam Yaya Jean et Nganso Sunji

Les deux octogénaires admis en deuxième section,  sont décédés le 14 novembre 2021, des suites de maladie.

Dimanche noir pour l’armée camerounaise. Jean  Nganso Sunji et Oumaroun Djam Yaya, deux haut-gradés ont rangé leurs armes au lendemain du 60ème anniversaire de la création de l’armée camerounaise. Le premier est décédé durant la nuit de samedi à dimanche des suites de maladie à l’âge de 84 ans.

Originaire de Bangou, dans la Région de l’Ouest, il fût d’abord ingénieur diplômé de l’école polytechnique de Paris à la fin des années 50, avant d’être enrôlé dans l’armée camerounaise en 1960 avec le grade de Lieutenant. Il gravit les échelons jusqu’au grade de Général de brigade le 1er juillet 1983, ensuite Général de division le 5 février 1993,  et Général de corps d’armée le 25 septembre 2001. L’ex Chef d’Etat-major de l’armée de l’air est admis en deuxième section (retraite) en mars 2011. Le Général Oumarou Djam Yaya, lui s’en va  à 82 ans. Décédé des suites d’une maladie à l’hôpital central de Yaoundé.


Orginaire de Benoué, dans le Nord du Cameroun, il est un produit  de l’Ecole militaire interarmées ( Emia) en 1960. C’est le 1er juillet 1983 qu’il passe Général de brigade. Une dizaine d’années plus tard, le 5 février 1993, il est fait Général de division. Oumarou Djam Yaya deviendra Général de Corps d’armée le 25 septembre 2001. Il fût également directeur de la Sécurité présidentielle ( Dsp).

Le ministre délégué chargé de la Défense salue le départ de ces valeureux combattants pour la paix et l’intégrité territoriale du Cameroun. Joseph Beti Assomo annonce la publication imminente du programme des obsèques.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé