› Eco et Business

Cameroun : Nextell encore une fois dans la tourmente

Grève des employés en juin 2020

La Société de recouvrement des créances du Cameroun a scellé Nexttel en fin de semaine à cause d’un litige opposant la société de téléphonie rouge à Sopecam.

Au lendemain de la réconciliation (avril 2022, Ndlr), entre Ahmadou Baba Danpoulo, le Président du Conseil d’administration, et Nguye Duc Quang, Directeur général de Nexttel Cameroon, les soubresauts continuent.

Sur réquisition de la Société de presse et d’éditions du Cameroun (Sopecam), Nexttel a été scellé. Après une première opération de scellé survenue le 9 juin 2022, suivie d’une levée au soir, la SRC est revenue sur les lieux ce 10 juin 2022.  Nextell cumule une dette de 21 millions de FCFA due à Sopecam et représentant diverses factures impayées, apprend-t-on.

Il s’agit d’une affaire de catalogue d’interconnexion signé avec Sopecam, c’est-à-dire Cameroon Tribune.  Concrètement, c’est la facture d’insertion du catalogue d’interconnexion dans les colonnes du journal à capitaux publics entre 2019 et 2020. L’entreprise de téléphonie pour sa part, crie à la surfacturation.

Notons que, depuis son arrivée sur le marché des télécommunications au Cameroun, Nexttel est allé de troubles en troubles.

L’entreprise a été plongée dans les grèves et les revendications des employés d’abord. Les mésententes entre les différends actionnaires, facture impayés à l’ART, Camtel ensuite. Pour enfin, être interdite d’ouvrir son porte-monnaie (Possa) sur le marché du mobile money.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé