› Eco et Business

Cameroun: Ngaoundéré aura bientôt son village artisanal

La cérémonie de la pose de la première pierre s’est effectuée ce vendredi par le Secrétaire général du MINPEMEESA, Marie Claire Nséké

Dans le cadre de la promotion de ses produits de l’artisanat, le Cameroun a lancé à travers le ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat (MINPEMEESA), un vaste programme de construction de villages artisanaux sur l’ensemble du territoire national. C’est dans ce cadre que le Secrétaire général du ministère, Marie Claire Nséké vient de séjourner à Ngaoundéré où elle a procédé à la pose de la première pierre du futur village artisanal situé à la plateforme de la gare marchandises. Ce qui était, jusque là encore, une promesse du ministre Laurent Serges Etoundi Ngoa est ainsi en train de se matérialiser.

Dans son allocution de bienvenue, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Ngaoundéré a exprimé la profonde satisfaction des populations dont il a la charge. Pour le représentant des artisans, ce programme de construction de villages artisanaux à Ngaoundéré vient confirmer la qualité et la valeur de l’artisanat dans l’Adamaoua qui regorge un vivier exceptionnel. A titre d’illustration, les nombreux prix glanés par les artisans de la région sur le plan national comme celui du deuxième meilleur prix au salon international de l’artisanat du Cameroun en 2007.

Le futur village artisanal de Ngaoundéré aura entre autres objectifs de regrouper en un seul lieu tous les artisans afin de faire connaître les richesses et la diversité de l’artisanat local. En plus d’être un cadre de commercialisation, d’échange, de normalisation, d’assistance technique et de gestion des entreprises artisanales, les pouvoirs publics donnent ainsi l’opportunité aux artisans de se prendre véritablement en charge. Ce qui voudrait dire qu’ils devraient non seulement adhérer à cette initiative en apportant les fruits leur génie créateur, mais aussi en conservant et en assurant la maintenance de ce complexe artisanal de niveau R+1. La réalisation des travaux de ce village artisanal qui durera six mois a été confiée à une entreprise camerounaise sur financement du budget d’investissement public (BIP) 2010 et va coûter à l’Etat camerounais la bagatelle somme de 274 millions de francs CFA.

Des tambourins

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut