Sport › Football

Cameroun: Ngueha Ikouam, manager général de Dynamo club de Douala

Pas d'image

Il a été désigné à l’issue du récent congrès qui s’est tenu à Douala

En tant que fils de Dynamo, je suis très satisfait pour plusieurs raisons. C’est une équipe qui mérite plus que ce qu’elle a aujourd’hui. C’est une équipe qui est capable de gagner ses adversaires à tous les niveaux, et je crois que tout le monde le sait. Il suffit que tous les membres et tous les supporters soient unis derrière Dynamo club de Douala, pour que tout aille bien. Ce sont là, les premières déclarations de Ngueha Ikouam fils, après sa désignation comme nouveau manager général technique de Dynamo club de Douala il y’a quelques jours. C’était à l’issue du congrès baptisé « congrès unitaire » qui s’est tenu au stade Marion de la Cité SIC à Bassa. Annoncé à Renaissance de Ngoumou, Ngueha Ikouam fils atterrit plutôt à Dynamo, quelques mois après son aventure comme entraîneur adjoint des lions indomptables à l’époque de Otto Pfister, qui a finalement pris un tour plutôt curieux. En effet, l’entraîneur allemand avait profité d’un passage des tricolores en Europe, pour prendre la clé des champs. Il rentré chez lui, laissant en plan, joueurs et autres encadreurs. C’est ainsi que Ngueha Ikouam s’était comme les autres, retrouvé hors de l’encadrement technique de l’équipe nationale. Aujourd’hui, il ne cache pas sa joie de se retrouver à Dynamo et reste conscient de la lourde mission qui l’attend. On sent que la situation de crise du club est due à une division qui a eu lieu, et je pense que ceux qui ont réussi à rassembler les deux parties, ont fait quelque chose d’extraordinaire. Il est difficile chez nous d’avoir de tels résultats, mais je crois qu’il y’a eu un travail de fond qui a été fait. Je suis membre de bureau, et ma mission, c’est de conseiller, d’orienter, de faire des propositions techniques pour que l’équipe aille bien. Je ne suis pas entraîneur de Dynamo, je suis manager général, confie-t-il.

Samuel Ngwé, Président de Dynamo pour un an
Le « congrès unitaire » tenu à Douala, a été qualifié ainsi pour la simple raison que l’équipe est en proie à une grave crise interne depuis plusieurs années. Samuel Ngwe et Paul Morand Mbouss se disputaient, la présidence du club. Mais l’on peut croire que les différentes factions en conflit, semblent être disposées à fumer le calumet de la paix. D’ailleurs au cours du congrès que présidait Hervé Nkom, un bureau provisoire a été crée, même si l’on déplore l’absence du vote des personnes présentes, afin de recueillir leurs avis. Outre Ngueha Ikouam Fils désigné comme manager général, le poste de Président général du club revient à Samuel Ngwe, déjà Président de l’une des factions comme nous le soulignons plutôt. En attendant la désignation d’un secrétaire général, on apprend que le mandat du bureau provisoire a été fixé à un an. Dans la foulée, un comité stratégique constitué des plusieurs personnalités «Bassa-Bati-Mpoo», a été également mis sur pied. On y retrouve certes Ngueha Ikouam, mais aussi Joseph Antoine Bell, Louis Bapes Bapes, Hervé Emmanuel Nkom et autres Emmanuel Loga, ex président du club. Aujourd’hui, la sérénité est revenue, a-t-il d’ailleurs affirmé à l’issue du congrès.

Objectif Elite two
D’après l’actuel Président, Samuel Ngwe, le budget du club pour la prochaine saison sportive, est d’environ 15 millions de F CFA. Il faudra mobiliser les fonds nécessaires, mais aussi, élaborer les stratégies pour permettre à Dynamo de retrouver l’élite two à l’issue de la saison sportive.

Ngueha Ikouam
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut