› Politique

Cameroun : Ni John Fru Ndi ne sera plus candidat à la présidence du SDF

Cameroun : Ni John Fru Ndi ne sera plus candidat à la présidence du SDF
Ni John Fru Ndi, une vie de lutte à la quête du pouvoir présidentiel au Cameroun

Le Chairman ne briguera plus un nouveau mandat à la tête de son parti. Il l’a annoncé le 11 février 2021 au cour d’une conférence donnée à son domicile à Yaoundé.

John Fru Ndi ne sera plus candidat à la présidence nationale  du Social démocratic (SDF) front au prochain congrès du parti.  Lui qui a occupé ce poste pendant plus de 30 ans,  pense qu’il est temps de laisser place à une autre génération. Il l’a déclaré le 11 février 2021 à son domicile de Yaoundé durant une conférence de presse.

Fru Ndi crée le SDF en 1990 quand souffle le vent de démocratie. Deux ans plus tard, il participe à l’élection présidentielle et s’en sort avec 36% de suffrages. Déçu par ce résultat, il décide de ne pas se présenter à la présidentielle de 1997. Mais en 2004 et 2011 il y prend part et termine toujours deuxième derrière Paul Biya le candidat du RDPC.

Lors des dernières élections en 2018, il laisse l’occasion au vice-président de son parti,  Joshua Osih, de se présenter pour le compte du SDF. Malheureusement, celui-ci obtient à peine 3%, classé 4ème.

Au moment où Fru Ndi s’apprête à laisser les commandes du parti, il déplore le faible niveau des libertés au Cameroun, notamment celle d’expression qui,  selon lui, fragilise la presse privée.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé