› International

Cameroun-Nigéria: Ban Ki-moon a salué les progrès sur le litige frontalier

Le secrétaire général de l’ONU a félicité mardi les deux pays sur les accords conclus jusqu’à présent et s’est dit confiant sur la finalisation du processus

« Je salue les résultats atteints par la Commission mixte Cameroun Nigéria et la Commission de suivi sur l’Accord de Greentree », a déclaré Ban Ki-moon à l’ouverture de la rencontre. Il a fait part de sa « confiance » sur le fait que les « deux pays vont continuer à travailler ensemble afin de permettre aux deux peuples de vivre en paix le long de la ligne de démarcation internationale ». « La communauté internationale a noté avec soulagement les progrès réalisés par la Commission mixte. Ces progrès incluent le retrait et le transfert d’autorité dans la région du lac Tchad et dans la péninsule de Bakassi ; un accord final sur les frontières maritimes ; un accord sur les territoires et la frontière couvrant 1.700 kilomètres ; et l’absence d’incidents frontaliers depuis le début du processus », s’est-il félicité.

La Commission mixte a pour mandat d’appuyer la démarcation des frontières terrestres et maritimes ainsi que de faciliter le transfert de juridiction le long de la frontière. Elle est également chargée de faire des recommandations sur les mesures à prendre pour répondre aux besoins humanitaires et socio- économiques des populations frontalières concernées. « Afin de garantir le plein succès de l’exercice, j’encourage la poursuite de la même approche tournée vers l’avenir qui vous a aidé à relever des obstacles juridiques et administratifs délicats », a souligné le chef de l’ONU à l’adresse du vice- Premier ministre du Cameroun, Amadou Ali, et du Prince Bola Ajibola du Nigéria tous deux présents à cette rencontre. « Votre persévérance pendant tout le processus est un témoignage de votre admirable engagement et de l’efficacité des organes des Nations Unies dans la promotion du règlement pacifique des différends », a-t-il conclu.

Le Nigeria et le Cameroun ont profité pour lancer un appel afin de trouver des fonds internationaux pour les aider à définir le tracé de 250 km de frontière commune. L’appel a été lancé lors d’une rencontre entre des ministres des deux côtés avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon qui souhaite la fin de ce différend frontalier d’ici la fin de l’an prochain. M. Maurice Kamto, vice-ministre de la Justice du Cameroun, a précisé lors d’une réunion de la commission mixte entre les deux pays qu’il n’y avait plus de fonds disponibles.

Ban Ki-moon a salué les progrès sur le litige frontalier entre le Cameroun et le Nigéria
www.unspecial.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé