International › APA

Cameroun/Nigeria : vers la démarcation de la frontière

L’Organisation des Nations unies a salué le travail accompli conjointement par les deux pays et leur attachement renouvelé à la résolution pacifique de leur différend frontalier.« Le travail entrepris par la Commission Mixte Cameroun-Nigeria (CMCN) est exemplaire. J’encourage les deux délégations à redoubler d’effort pour finaliser le processus de démarcation (de la frontière), gage de stabilité sous-régionale », a déclaré Mahamat Annadif.

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS, sigle anglais) s’exprimait, hier jeudi 5 août, au terme d’une mission de travail de quatre jours durant laquelle il s’est rendu à Abuja (Nigeria) et à Yaoundé (Cameroun).

En sa qualité de président de la Commission Mixte Cameroun-Nigeria (CMCN), M. Annadif a soutenu que « la démarcation doit être une opportunité pour un programme de développement qui prend en compte les besoins, et améliore les conditions de vie des populations concernées ».

Il a également insisté sur la nécessité d’accompagner les populations vivant des deux côtés de la frontière et à consolider la confiance entre elles. Ce faisant, Mahamat Annadif a réaffirmé le soutien de l’ONU aux deux pays, et s’est réjoui de l’acceptation par les deux délégations de la tenue d’une réunion de la CMCN qui sera organisée en novembre prochain afin d’examiner les points en suspens et finaliser le projet de démarcation.

Créée en novembre 2001 par le Secrétaire général des Nations unies à la demande des présidents Paul Biya du Cameroun et Olusegun Obasanjo du Nigeria, la CMCN facilite la mise en œuvre de l’Arrêt de la Cour internationale de justice (CIJ) du 10 octobre 2002 sur le différend frontalier opposant le Cameroun et le Nigeria.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé