Personnalités › Success Story

Cameroun: Noël Ekwabi conduit à sa dernière demeure

La levée de corps a lieu ce mercredi 02 mai à Pontoise et en fin de semaine, l’artiste sera inhumé à Nkongsamba sa ville natale

Le bassiste émérite Noël Ekwabi décédé aux premières heures le 18 avril dernier sera inhumé le samedi 05 mai 2012 à Ekanté son village natal. Une localité située à Nkongsamba, chef-lieu du département du moungo dans la région du littoral. Selon le programme des obsèques, la dépouille mortuaire arrivera à l’aéroport international de Douala le jeudi 03 mai 2012 à 17h par vol Camair-co et sera directement conduite à l’hôpital de la garnison militaire à Bonanjo. C’est à cet endroit qu’aura lieu le vendredi 04 mai 2012 à partir de 8h la levée de corps puis le transfèrement de la dépouille mortuaire dans le moungo. Là-bas, outre l’office religieux, une grande veillée sera organisée avant l’enterrement du lendemain. Cette dernière étape marquera l’aboutissement d’un cérémonial qui a pris corps le samedi 28 avril 2012, avec l’hommage religieux à la mémoire de Noël Emmanuel Ekwabi qui a eu lieu à l’Eglise réformée de l’étoile, 54 avenue de la grande armée, 75017, paris. Dès le lendemain dimanche 29 avril 2012, c’est le monde de la musique qui a rendu un hommage musical à la mémoire de l’illustre disparu. Un évènement sous la coordination de Manu Dibango au lieu-dit: « Le Petit Journal Montparnasse », 13 Rue du Commandant Mouchotte, 75014, Paris. Métro : Montparnasse. C’était certainement l’ultime grande séquence avec ce corps de métier, car ce mercredi 02 mai 2012, entre 08h 45- 09 H 15 la levée de corps se fera à la Morgue du Centre Hospitalier René DUBOS de Pontoise, 6, Avenue de l’île de France, 95303 Pontoise.

On se souvient que l’artiste était rongé par un vilain cancer qui a eu raison de lui. Fils de Jean Ekwabi Ewane et de Victorine Kwin Bossambo, Noël Ekwabi est né le 25 décembre 1960 à Yaoundé. Après des études primaires et secondaires au Cameroun, il rejoint Marseille en 1980 où il entame des études de médecine qu’il abandonne au bout d’un an pour entrer au Conservatoire de musique de Marseille. Persévérant il suit ce cursus prévu pour 7 ans et en sort médaillé d’or après 5 ans. Noël ne fait que peaufiner et raffiner un talent qui s’exprimait déjà avec beaucoup de maestria dès son jeune âge où il jouait la batterie, la guitare et les percussions. A cette époque, il a formé avec ses copains de lycée Jay Lou AVA, Didier MVIE et Yves AKOULOUZE, le premier groupe de jazz crée par des jeunes talents au Cameroun; groupe qui à l’époque, partageait déjà la scène avec plusieurs grands artistes du pays. Noël était considéré comme l’un des plus grands musiciens africains de son temps, et comme l’un des meilleurs bassistes au monde. Brillant artiste musicien au physique d’athlète (ancien handballeur international, footballeur), il avait une présence sur scène qui, cumulée à son jeu, obligeait le spectateur à s’attarder sur le virtuose, car il était « une bête de scène » qui ne ménageait jamais ses efforts et donnait toujours le meilleur de lui-même. Directeur artistique de Manu DIBANGO pendant 10 ans, il avait co-signé pour ce dernier la réalisation et les arrangements de deux albums. Humble, discret et pourtant très sollicité, Noël a touché à travers des collaborations musicales multiples et variées à presque tous les genres musicaux. Il a fait le tour du monde, sa basse sur le dos, et a participé à presque tous les prestigieux festivals de la planète. Noel, surnommé Bibi, Billy Bass, A Dou, Papa Noel, Pa’ No, etc… était un homme chaleureux, jovial, généreux, engagé et d’une extrême gentillesse. En 2009, il avait fondé avec Avline AVA la ARK-Jammers Connection, une ONG basée aux Etats-Unis, dont la mission est de promouvoir la générosité et le dialogue des cultures. En tant que Vice-Président de cette ONG, Noel a, comme tous les autres membres fondateurs de ce groupe, donné de son temps, son énergie et ses ressources pour contribuer à donner au monde, une image plus positive de l’Afrique, et surtout pour pratiquer et promouvoir dans son Cameroun natal, un nouvel esprit de service citoyen. En 1990, il épouse Isabelle Jeanine GAY. De cette union naitront une fille nommée Julia et un garçon nommé Kris. En 1998, il rencontre Avline Ava qui deviendra après son divorce et jusqu’à la fin de sa vie, sa partenaire au travail et sa compagne dans la vie. Noel EKWBI laisse derrière lui, sa mère, ses deux enfants et ses 15 frères et s urs sans compter son immense famille d’artiste.

Noël Ekwabi est décédé le 18 avril 2012

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé