Politique › Sécurité

Cameroun-Nord : l’armée neutralise quatre preneurs d’otages

L’armée tue quatre preneurs d’otages au Nord
Preneurs d'otages neutralisés et leurs matériels récupérés

Les malfrats tués ont pris l’habitude de s’infiltrer dans les villages de la localité pour semer la terreur et la désolation.

C’est la fin de parcours pour quatre preneurs d’otages. Les malfrats sont tombés sous l’action des forces de défense à Gor, une localité située à 130 km de la ville de Tcholliré, chef-lieu du département du Mayo-Rey, région du Nord. La localité est à la frontière avec la République du Tchad.

Selon le journal L’œil du sahel paru ce mercredi 11 janvier, les éléments du Bataillon d’intervention rapide leur ont tendu une embuscade dans la nuit du 08 au 09 janvier 2023, après avoir réuni des données des renseignements et des informations recueillies auprès des populations.

Il était environ une heure du matin lorsque les malfrats ont essayé de s’infiltrer dans la localité pour s’installer et commencer leur sale besogne. Mais, les forces de défense ont ouvert le feu sur eux. Atteints par balles, trois sont morts sur le champ. Un quatrième, criblé de balles a réussi à faufiler dans la broussaille et secouru par ses compagnons qui ont par la suite traîné son corps dans leur fuite.

Les fouilles dans leur refuge ont permis à l’armée de retrouver du matériel de guerre et de couchage. Il s’agit de trois fusils AK47, 15 chargeurs, 440 munitions, trois lits de couchage, six sacs à dos, et des téléphones portables. Ces matériels et les trois corps sans vie des preneurs d’otages ont été exposés sur la place  publique.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top