› Société

Cameroun : nouvelles mesures de sécurité à Bamenda

Une artère de la ville de Bamenda, Nord-ouest du Cameroun.

Le préfet du département de la Mezam met en place plus de contrôles  pour les personnes qui entrent et sortent de la grande ville du Nord-ouest du Cameroun. Ceci après les attaques contre des bus de transport interurbain.

Les véhicules de transport interurbain entrant et sortant de Bamenda seront désormais escortés par les forces de l’ordre, selon un communiqué du préfet du département de la Mezam.

Dans ce communiqué, Simon Emile Mooh fixe de nouvelles règles régissant la circulation des bus de transport interurbain entrant et sortant de Bamenda afin d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

« Tous les véhicules de transport interurbain empruntant la route Bamenda-Bafoussam doivent se rassembler au carrefour des douanes avant 9h pour ceux qui quittent Bamenda le matin et 18h pour ceux qui partent le soir », informe l’autorité administrative.

Il poursuit, « de Matazam à 6 heures du matin pour ceux qui entrent à Bamenda et à 17 heures pour ceux qui en sortent le soir pour être escortés par les forces de l’ordre ».

Le préfet menace par la même occasion tous contrevenants à ces nouvelles dispositions.

Cette mesure intervient alors que de nombreux bus ont récemment été attaqués par des combattants séparatistes présumés aux points d’entrée de la ville de Bamenda, le plus récent étant le bus de transport interurbain Amour Mezam qui a été incendié avec les bagages des passagers.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé