Politique â€ș SĂ©curitĂ©

Cameroun : nouvelles tensions en zone anglophone, plusieurs blessés enregistrés

©Droits réservés

Des coups de feu ont été entendus à Bamenda, dans la nuit de samedi à dimanche. Un chef de gang a été appréhendé à Muyuka.

Deux hommes non identifiĂ©s ont ouvert le feu sur un vĂ©hicule de policiers ce week-end Ă  Bamenda, dans le Nord-Ouest. Les faits se sont produits non loin de Food market, au cƓur de la ville. Au moins trois personnes, dont un policier, ont Ă©tĂ© blessĂ©es.

Selon le correspondant de journalducameroun.com, le policier blessĂ© a Ă©tĂ© conduit Ă  l’hĂŽpital rĂ©gional de Bamenda. Il y reçoit des soins. Ses jours ne seraient pas en danger. Deux blessĂ©s civils ont Ă©galement Ă©tĂ© pris en charge dans le mĂȘme hĂŽpital. Ils ont reçu des balles perdues, alors qu’ils se trouvaient Ă  proximitĂ© du lieu de l’incident. Les hommes qui ont ouvert le feu se sont enfuis.

Plus tard, au petit matin du dimanche 19 novembre, des policiers ont arrĂȘtĂ© et battu de nombreuses personnes dans la ville. Ces violences auraient Ă©tĂ© perpĂ©trĂ©es entre autres, sur des personnes qui se rendaient Ă  l’église, et sur d’autres qui faisaient du sport. Les violences policiĂšres se sont poursuivies Ă  l’intĂ©rieur de Food market, oĂč certains commerçants auraient Ă©tĂ© battus, et leurs marchandises saccagĂ©es.

Dans la localitĂ© de Munyenge, dĂ©partement de Muyuka (Sud-Ouest), les populations ont arrĂȘtĂ© le leader d’un gang qui semait la terreur dans la rĂ©gion depuis les manifestations du 22 septembre et du 1er octobre derniers. Le concernĂ©, connu sous le nom de Amstrong Efuet, a Ă©tĂ© remis aux forces de l’ordre. Il Ă©tait accusĂ© d’avoir volĂ© la somme de 3 millions de francs CFA, issue des ventes des coopĂ©ratives de cacao.


L’arrestation d’Amstrong Efuet a provoquĂ© des scĂšnes de joie dans le vilage de Bafia. Le chef de la localitĂ©, Peter Mbua, s’est adressĂ© Ă  la population Ă  cette occasion. Dans son discours, il a remerciĂ© les habitants de son village d’avoir contribuĂ© Ă  mettre ce gang hors d’état de nuire. Amstrong Efuet et ses acolytes ont avouĂ© avoir prĂ©levĂ© au moins 30.000 francs CFA pour chaque camion de Cacao truandĂ©.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut