Société › Société

Cameroun-Nuisance sonore : le préfet du Mfoundi menace de fermer des bars

Le préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent, menace de procéder à la fermeture permanente des bars et discothèques trop bruyants de Yaoundé.

« Il existe des règlements régissant l’exploitation des débits de boissons. Les horaires de fermeture doivent être respectés et il faut aussi respecter le voisinage, le respect des moindres mesures d’hygiène. Nous avons des débits de boissons qui manquent même de toilettes, au point où les clients font leurs besoins en plein air », a déclaré Emmanuel Mariel Djikdent au Poste nationale.
L’autorité administrative a réuni mercredi 17 août les présidents de syndicats ou d’associations de locataires de débits de boissons et de gérants d’établissements de loisirs (boîtes de nuit) pour leur rappeler la réglementation régissant leur secteur d’activité et les inviter à s’y conformer.
« Nous avons demandé à tous les propriétaires d’avoir des toilettes, de respecter les heures de fermeture et de se conformer à la réglementation. Ceux qui doivent opérer jusqu’à 6h du matin doivent obtenir l’autorisation du ministère du Tourisme », a-t-il précisé. Emmanuel Mariel Djikdent, Prefet du Mfoundi a également insisté sur les normes de sécurité, notamment dans les boîtes de nuit.
« Vous avez des établissements qui n’ont pas d’issues de secours. Imaginez qu’il y ait un incendie ? Les sanctions ici pourraient aller jusqu’à la fermeture définitive », a-t-il ajouté.
En janvier dernier, un incendie dans une discothèque du quartier de Bastos avait officiellement fait 18 morts. Le manque d’issues de secours a été mis en cause. Suite à ce drame, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a instruit les différentes administrations compétentes de veiller à ce que tous les lieux de divertissement régulièrement ouverts au public soient conformes aux normes et à la loi.
Au Cameroun, le décret du 9 novembre 1990 fixant les conditions et modalités de fonctionnement des débits de boissons fixe les heures d’ouverture et de fermeture de ces débits : de 6 heures à 21 heures pour ce qui est des ventes à emporter, et de 6h à 23H59 pour la vente à la consommation sur place. Cependant, ces établissements dépassent souvent les horaires autorisés et sont notamment connus pour leurs nuisances sonores. La réglementation autorise donc les préfectures à fermer les cafés et établissements diffusant de la musique lorsqu’ils sont à l’origine de telles nuisances.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé