Société › Société

Cameroun : On célèbre le bilinguisme

C’est à la faveur du lancement de la 9ème édition de la semaine nationale du bilinguisme et de la 11e édition de la journée mondiale du bilinguisme.

Le 03 février 2014, a été lancée à travers les différentes régions du Cameroun, la semaine nationale du bilinguisme. Pour être en harmonie avec le rêve d’émergence du Cameroun à travers sa Vision 2035, les autorités en charge de l’enseignement ont choisi, pour cette neuvième édition, le thème : « Bilinguisme un atout pour un Cameroun émergent ». Des classes d’expérimentation d’un enseignement spécialisé bilingue ont été mises en place à l’instar de l’Enieg bilingue de Yaoundé, du lycée bilingue de Nkol Eton et du lycée bilingue d’Etoug Ebé, toutes dans la région du Centre. Au lycée d’Etoug Ebe, une source officielle a témoigné dans Cameroon Tribune d’une certaine qualité des élèves bilingues. «Les élèves des classes bilingues font preuve d’une extrême intelligence et de créativité. Résultat, nous avons enregistré 98% de réussite au Bepc session 2013 », indique-t-elle.

Outre les classes bilingues, de nombreuses initiatives institutionnelles sont mises en place pour encourager les Camerounais à parler les deux langues. Des centres linguistiques pilotes sont ainsi subventionnés par l’Etat pour résorber le déséquilibre dans l’usage de l’anglais et/ou du français. Indépendant depuis le 1er janvier 1960, et ayant hérité d’une double administration britannique et française, l’Etat a en effet adopté deux langues étrangères, le français et l’anglais, comme étant ses deux langues officielles. Cette configuration permet au Cameroun d’appartenir à la fois à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et au Commonwealth.


Afrique Renouveau ONU / Ernest Harsch)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut