Politique › Sécurité

Cameroun : on en sait plus sur le mouvement armé qui veut « chasser » Paul Biya

En fin d’année 2020, les autorités de la RCA ont signalé au Cameroun la présence à la frontière Est d’un groupe de rebelles armés dont le projet est de déstabiliser le pouvoir le Yaoundé. Une vidéo de ce groupe en circulation sur les réseaux sociaux donne des détails sur ses ambitions.

Dans la vidéo qui fait le tour de la toile depuis le 1er mars, l’on voit des hommes armés qui revendiquent être des déserteurs. Ils sont au commande d’un groupe dénommé « Mouvement de libération du Cameroun » (MLC). Son but est de mettre un terme au règne de Paul Biya, au pouvoir depuis 1982.

Cette organisation dénonce l’emprisonnement de « leurs leaders » Marafa Hamidou Yaya, Gervais Mendio Ze et Mohamed Iya. Ces hommes en treillis dans la vidéo  disent vouloir faire partir de force  le pouvoir de Yaoundé  qu’il accuse de régner grâce aux détournements de fonds, la corruption et le tribalisme.

L’interdiction du *Mouvement dix millions de nordistes* envenime leur colère.  « Vous avez interdit le *Mouvement 10 millions de nordistes*, mais il n’y a pas de problèmes. A partir de maintenant, nous allons manifester avec les armes (…) Si nous n’arrivons pas à manifester dignement, on va manifester avec les armes, puisque vous voulez la loi du plus fort », peste-le chef de la bande.

Ils affirment que l’armée camerounaise a mis sur pied des groupes d’auto-défense pour aider à les traquer. Raison pour laquelle ils envoient des menaces aux  civils. « Je vous mets en garde, mettez-vous à l’écart. Nous sommes des militaires. Le problème est entre le gouvernement camerounais et notre mouvement. Nous n’avons pas de problèmes avec vous. Vous n’avez pas la capacité de nous combattre. Les armes que nous avons, vous ne les avez pas. Si vous tuez un de nos éléments, nous allons essayer de brûler vos villages un par un », haussent-ils le ton.

Pour l’instant le gouvernement n’a point réagi à ce message d’attaque. Seul le coordonnateur du « Mouvement 10 millions de Nordistes », Guibaï Gatama, a tenu à démentir un quelconque lien entre son initiative et ce fameux  MLC.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé