› Société

Cameroun : ouverture de la première semaine africaine d’action contre la privatisation de l’eau

Les activités y relatives ont démarré hier et s’achèvent le 15 octobre 2021. Portées par des organisations de la société civile africaine et des mouvements syndicaux.

La société civile et les militants syndicaux africains en campagne contre la privatisation de l’eau. Ils organisent la toute première Semaine contre la privatisation de l’eau du 11 au 15 octobre 2021.

Une conférence de presse internationale virtuelle est prévue  le 13 octobre dès 14 heures. La suite du programme sera constituée des rencontres avec les décideurs politiques de la région, la sensibilisation aux dangers de la privatisation de l’eau par le biais de marches de protestation, d’engagements sur les réseaux sociaux et de réunions publiques avec les communautés exclues, et enfin l’approbation d’une déclaration de position par la coalition Our Water Our Right Africa.

En ce qui concerne précisément la conférence qui se tiendra en ligne demain, les participants  sont des militants du Cameroun, du Gabon, du Ghana, du Kenya, du Mozambique, du Nigéria, du Sénégal et de l’Ouganda. Y prendront part aussi, les représentants de l’organisation américaine Corporate Accountability, Public Services International (PSI) et un leader de Black Lives Matter, Grassroots.

Au rang des conférenciers l’on annonce : Akinbode Oluwafemi de Corporate Accountability and Public Participation Africa; Dr. Melina Abdullah the Black Lives Matter, Grassroots; Dr. Everline Aketch du PSI;  Younoussa Abbosuka du Centre africain pour le plaidoyer au Cameroun et le militant syndical du Sénégal, Oumar BA.

Des déclarations de solidarité sont attendues des membres du Congrès américain, Leo Heller, le deuxième rapporteur spécial sur les droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement, et le professeur Sofiri Peterside de l’Université de Port Harcourt, au Nigeria, entre autres.

L’un des moments forts annoncées est le dévoilement et le lancement d’un rapport –Africa Must Rise & Resist Water Privatisation,  qui répertorie les menaces de privatisation de l’eau en Afrique et fournit la voie à suivre pour remédier au déficit en eau sur le continent dans le domaine du secteur public. Ledit apport devrait comporter des recommandations à l’endroit des sociétés des eaux, des gouvernements, des organismes régionaux et les institutions multilatérales.

Parmi les visées de la coalition Our Water Our Right Africa qui organise la semaine d’action, il y a le vœu  d’approfondir le soutien collectif aux pays menacés par une série de programmes de privatisation de l’eau, notamment en Afrique de l’Ouest, de l’Est, centrale et australe.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé