Politique › Institutionnel

Cameroun : Ouverture de la session parlementaire du mois de juin

Assemblée nationale (c) Droits réservés

Députés et sénateurs retrouvent les sièges de leurs institutions ce lundi pour la nouvelle session de l’année.

La session ordinaire du mois de juin qui s’ouvre au Parlement ce lundi 10 juin pourrait être la dernière pour les députés dont la prorogation de mandat prend fin en septembre prochain.  Elle survient par ailleurs dans un contexte politique tendu, marqué d’une part par l’arrestation des militants du Mrc et d’autres parts la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Ce dernier sujet n’a pas encore fait l’objet de débats au sein des deux chambres du Parlement depuis trois ans que dure la crise. Ce, malgré des tentatives du Social Democratic Front (SDF) de le faire inscrire à l‘agenda de l’Assemblée nationale. Le pays est dans l’attente d’un dialogue annoncé en mai par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

Des projets de loi devraient également être soumis à l’examen des Parlementaires au cours de cette section. Notamment l’ordonnance du 29 mai dernier modifiant et complétant certaines dispositions de la loi de Finances du Cameroun pour l’exercice 2019. Ces assises sont également l’occasion pour les élus de la nation d’adopter des textes autorisant le chef de l’Etat à ratifier les accords sur la zone de libre-échange continentale (Zlec), entrée en vigueur le 31 mai sans le Cameroun.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé