Société › Education

Cameroun: ouverture d’une formation de magistrats formateurs

La formation se déroulera du 05 au 07 juin à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature. Elle sera assurée par des l’Ecole supérieure italienne de Pise. 

Une trentaine de magistrats camerounais vont entamer du 05 au 07 juin prochain, à Yaoundé, la deuxième partie d’un parcours de formation assurée par l’école supérieure italienne de Pise. Dans la capitale camerounaise, le cours est assuré au sein de l’ENAM, Ecole nationale d’administration et de magistrature. Le ministère camerounais de la Justice veille sur cette formation destinée à doter les magistrats camerounais d’un savoir et d’un savoir-faire les qualifiant pour former à leur tour des collègues.

Le principe de la formation est de conduire les apprenants à se servir des réalités locales et des outils étrangers. Raison pour laquelle la première étape de la formation  s’est tenue en Italie, à l’Institut supérieur Sainte-Anne, et la deuxième session au Cameroun. Le projet d’ensemble est placé sous la coordination du Pr Andrea de Guttry, professeur ordinaire de droit public international et directeur à Pise du Dirpolis (institut de droit, politique et développement), qui relève de Sainte-Anne. Les magistrats Camerounais ont été sélectionnés par leur ministère de la Justice. Il s’agit de 25 juges et de cinq jeunes admis à faire partie du projet dit de « Training of trainers » (formation des formateurs).


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé