Politique › Institutionnel

Cameroun-Parlement : ce qu’il faut retenir de la session ordinaire de mars 2022

La session parlementaire de mars s’est achevée samedi
Députés à l’Assemblée nationale

Députés et sénateurs ont adopté huit projets de loi avant de se séparer samedi 09 avril au terme de la première session ordinaire de l’année législative 2022.

Huit projets de loi adoptés, plusieurs membres du gouvernement interrogés pendant trois séances de questions orales, les bureaux des deux chambres renouvelés. C’est le bilan de la session ordinaire de mars au Parlement camerounais. Du 11 mars au 09 avril 2022, députés et sénateurs se sont réunis à l’Assemblée nationale et au Sénat dans les locaux provisoires de ces institutions au Palais des Congrès de Yaoundé.

 Le principal enjeu étant le renouvellement des bureaux des deux Chambres, l’honorable Cavaye Yeguie Djibril a été reconduit à la tête de l’Assemblée nationale, tandis que Marcel Niat Njifenji est maintenu à la tête du Sénat. Ils vont encore conduire le Parlement jusqu’aux prochaines élections en mars 2023. Outres ces deux présidents, les autres membres du bureau ont été élus, les commissions générales constituées.

A la suite de cet exercice, les députés et sénateurs ont engagé le travail parlementaire avec l’examen, le vote et l’adoption des lois, ainsi que le contrôle de l’action du gouvernement. Ainsi, au terme de la session, le Parlement a adopté huit projets de loi.

Il s’agit entre autres, du projet de loi portant sur le secret bancaire, du projet de loi relatif à la recherche médicale impliquant la personne humaine ; du projet de loi autorisant le président de la République à procéder à l’adhésion du Cameroun à la convention de Budapest du 23 novembre 2021 sur la Cybercriminalité, celui portant protection du patrimoine routier national, etc.

Cette session a été aussi marquée par les questions orales adressées par les parlementaires aux membres du gouvernement. Les interrogations ont concerné les sujets d’actualité tels le déficit énergétique, la flambée des prix sur le marché, la riposte contre le choléra, l’insuffisance du personnel médical et du plateau technique dans certaines formations sanitaires, etc.

En bouclant les travaux lors des séances plénières de clôture samedi dernier, les présidents des Chambres ont formulé des attentes à l’endroit du gouvernement et des citoyens. Marcel Niat Njifenji a exhorté les Camerounais à être les ambassadeurs de paix et de l’unité nationale et à continuer à respecter les gestes barrières contre le Covid-19.

Cavaye Yeguie Djibril a quant à lui a appelé le gouvernement à éviter toute cacophonie autour du traitement des dossiers relatifs au personnel de l’Etat. Il a invité les ministres à prendre toutes les mesures utiles afin de rendre disponibles tous les produits de grande consommation.

Cependant, la session s’est achevée sans que l’opinion n’ait une idée claire sur le rejet ou non de la demande de création d’un groupe parlementaire par 16 députés issus de quatre partis de l’opposition. L’on retiendra aussi que c’est au cours de cette session que certains députés ont manifesté leur mécontentement à a suite de l’octroi des véhicules de service aux membres du bureau de la Chambre, estimant être lésés.

Tout compte fait, après 29 jours de travaux, le rendez-vous a été pris pour juin prochain lors de la deuxième session ordinaire de l’année législative 2022.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé