Politique › Judiciaire

Cameroun : Pascal Messanga Nyamding attendu au tribunal de première instance

L’annonce a été faite par le porte-parole de Maurice Kamto, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle. Messanga Nyamding doit notamment répondre de ses propos indiquant qu’il est en possession d’une vidéo montrant le professeur Kamto en pleins ébats sexuels avec un jeune homme.

Comme annoncé par le professeur Maurice Kamto lors de la campagne présidentielle, Pascal Messanga Nyamding est appelé à répondre devant la justice. Le cadre du RDPC comparaîtra le 8 janvier devant un tribunal. L’annonce a été faite par Olivier Bibou Nisack, porte-parole de Kamto.

Le professeur Messanga Nyamding y est notamment convoqué pour répondre de ses propos selon lesquels « Maurice Kamto est homosexuel ». L’enseignant de L’Iric avait affirmé sur le plateau d’Afrique média et de vision 4 qu’il est en possession d’une vidéo montrant le président du MRC en pleins ébats sexuels avec un jeune homme. Des propos que Maurice Kamto avait très rapidement balayé en brèche sur le plateau de la Grande Interview de Canal 2 avant d’annoncer une plainte pour diffamation.

A en croire Bibou Nisack qui s’est exprimé sur sa page Facebook, « La première audience sur la plainte avec constitution de partie civile est programmée pour le 8 janvier 2019 à la chambre correctionnelle du Tribunal de Première Instance de Yaoundé Centre Administratif ».

Il ajoute, « Vivement que les bizarreries observées dans certaines des trois procédures initiées jusqu’à présent et les faisant traîner artificiellement et anormalement depuis le 4 Octobre 2018 prennent fin, pour que la justice soit dite une bonne fois pour toutes .»

Rappelons que Messanga Nyamding avait affirmé dans les médias qu’il montrerait la vidéo en question si jamais il était traduit en justice.

 

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé