› Société

Cameroun : Patrice Nganang serait gardé à vue à la Police judiciaire de Yaoundé

Patrice Nganang, écrivain camerounais. ©Droits réservés

D’après un quotidien local, il y aurait été transféré après son interpellation à l’aéroport international de Douala le mercredi 06 décembre.

Selon le quotidien Le Jour, l’écrivain camerounais Patrice Nganang a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue Ă  la Police judiciaire de YaoundĂ© le mercredi 06 dĂ©cembre 2017 et s’y trouvait encore jusqu’Ă  hier soir. Il y aurait Ă©tĂ© conduit après son interpellation Ă  l’aĂ©roport international de Douala. Il s’apprĂŞtait Ă  quitter le Cameroun pour se rendre au Zimbabwe oĂą rĂ©side sa famille.

Les autorités camerounaises n’ont pas communiqué sur cette affaire, qui agite la toile depuis quelques jours. L’on ne sait donc pas encore ce qui est reproché à Patrice Nganang, qui a été transféré de Douala à Yaoundé dans la nuit de mercredi à jeudi.


L’écrivain camerounais essayait de quitter le Cameroun après y avoir sĂ©journĂ© plusieurs semaines. Il avait entrepris une visite dans plusieurs villes des rĂ©gions anglophones du pays (Nord-Ouest et Sud-Ouest), actuellement secouĂ©es par une crise socio-politique. Le 01er dĂ©cembre 2017, il a signĂ© un article paru dans le magazine Jeune Afrique intitulĂ© « Cameroun : carnet de route de l’écrivain Patrice Nganang en zone (dite) anglophone ». Un texte qu’il a conclu en ces termes:  « Il faudra sans doute un autre rĂ©gime politique pour faire comprendre Ă  l’État que la mitraillette ne saurait endiguer une foule en mouvement. Seul le changement au sommet de l’État pourra rĂ©gler le conflit anglophone au Cameroun ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut