Politique › Sécurité

Cameroun : Paul Atanga Nji instruit l’élaboration d’un fichier des chefferies traditionnelles

Le ministre Paul Atanga Nji instruit les gouverneurs
Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale

Le ministre de l’Administration territoriale a fait cette demande  aux gouverneurs de régions à l’ouverture de leur 2è conférence semestrielle ce lundi 12 décembre 2022.

Les contestations persistantes à l’issue de la désignation des chefs traditionnels au Cameroun ainsi que la menace à l’ordre public à laquelle elles exposent les populations suscitent des inquiétudes. Le gouvernement, par le biais du ministère de l’Administration territoriale travaille à maîtriser la situation. C’est du moins ce qui ressort de la deuxième conférence semestrielle des gouverneurs de régions pour le compte de l’année 2022. Cette rencontre des patrons des régions s’est ouverte ce lundi 12 décembre à l’hôtel de ville de Yaoundé sous la présidence du ministre Paul Atanga Nji.

Dans son propos d’ouverture, le membre du gouvernement a présenté les raisons du phénomène avant d’interpeller ses collaborateurs régionaux.

« Depuis l’institution par le chef de l’Etat d’une allocation mensuelle destinée aux chefs traditionnels et leur présence  au sein des conseils régionaux, ces contestations se sont multipliées et se sont complexifiées. On constate aujourd’hui que tout le monde veut devenir chef traditionnel au Cameroun, y compris ceux qui n’ont rien à voir avec le commandement traditionnel. Je demande aux gouverneurs des régions d’être engagés plus que par le passé dans l’élaboration d’un fichier des chefferies traditionnelles dans leurs unités de commandement respectifs », a déclaré Paul Atanga Nji.

Les travaux de cette conférence sont articulés autour du rôle des autorités administratives face au défi du  maintien de l’ordre, du respect des droits des citoyens, de la bonne exécution des projets de développement et de la maîtrise de l’inflation.  Sont aussi suivis au cours des travaux qui s’achèvent le 13 décembre, le point du secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie Galaxe Yves Landry Etoga, celui du délégué général à la sûreté nationale Martin Mbarga Nguele. Les travaux se tiennent à quelques jours du déroulement des fêtes de fin d’année.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top