› Politique

Cameroun : Paul Atanga Nji met en garde les gouverneurs sur une éventuelle marche de Maurice Kamto et ses militants

Le ministre Paul Atanga Nji

En prélude aux manifestations annoncées le 29 septembre 2020 par la Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), le ministre de l’Administration territoriale ordonne aux   patrons administratifs des régions du Centre, du Littoral et de l’Ouest d’interpeller tous les organisateurs et participants.

Le ministre de l’Administration territoriale (Minat) prépare son « rouleau compresseur ». Dans une circulaire adressée ce 14 septembre 2020 aux gouverneurs des régions du Centre, du Littoral et de l’Ouest, Paul Atanga Nji donne des instructions fermes au sujet de la marche annoncée par le parti politique MRC. Marche qui vise à « chasser Paul Biya du pouvoir ».

Le Minat réitère l’interdiction de cette initiative. Au motif de son « illégalité » et du risque de propagation de la pandémie du Covid-19. Et donc, si malgré tout, la manifestation venait à se tenir, le ministre autorise les gouverneurs à procéder à l’interpellation et garde à vue administrative des manifestants et des organisateurs. Ceux-là qui ont lancé les mots d’ordre de manifestations par écrit sur les plateaux ou antennes TV et radio ou par
voie de réseaux sociaux.

Concernant l’organisation des élections régionales dont le MRC conteste la tenue en raison notamment  de la crise dans les régions anglophones, le ministre Paul Atanga Nji s’oppose à toute perturbation du processus. Celui-ci demande aux gouverneurs  de veiller au  maintien de l’ordre sans la moindre complaisance avant pendant et après l’élection des conseillers régionaux le 6 décembre prochain.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé