› Politique

Cameroun : Paul Biya absent Ă  l’ouverture de l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de l’Onu

Le prĂ©sident de la RĂ©publique camerounais n’a pas fait le dĂ©placement de New-York ce 12 septembre, date de l’ouverture de la 72e session de cette sĂ©ance annuelle de l’institution.

Le prĂ©sident Paul Biya n’a pas pris part Ă  l’ouverture de la 72e session de l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale des Nations Unies qui s’est tenue le 12 septembre 2017 au siège de l’organisation Ă  New-York. Une absence remarquĂ©e, alors que l’ordre du jour de cette rĂ©union de haut niveau prĂ©voit des sujets liĂ©s Ă  l’actualitĂ© au Cameroun.

En effet, l’ordre du jour de cette rĂ©union de l’Onu prĂ©voit en sa section C, article 72, le renforcement de « l’efficacitĂ© de la coordination des opĂ©rations d’assistance humanitaire ». Un point qui concerne le Cameroun, pays qui connait une crise humanitaire liĂ©e, notamment, aux conflits dans la rĂ©gion du Bassin du Lac Tchad et en RĂ©publique centrafricaine.

Pour cette année 2017, par exemple, le Haut-commissariat pour les réfugiés (Hcr) a indiqué que ses besoins financiers pour ses opérations sur le terrain s’élevaient à 42. 409.000 francs CFA. Un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes. L’organisation ajoute que plus de 259 000 réfugiés centrafricains sont hébergés dans les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord.  21 000 réfugiés et demandeurs d’asile vivent en milieu urbain et près de 73. 745 réfugiés nigérians se trouvent dans la région de l’Extrême-Nord où demeurent aussi 192. 000 déplacés internes.


Cela dit, l’absence du prĂ©sident Biya Ă  cette 72e session de l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de l’Onu n’est pas encore Ă©tablie. Sur les rĂ©seaux sociaux, le lanceur d’alerte Boris Bertolt croit savoir que son dĂ©part pour New-York  n’aurait pas Ă©tĂ© annulĂ©.

L’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale est l’un des six organes principaux des Nations Unies, le seul dans lequel tous les États Membres ont le mĂŞme pouvoir (un Ă©tat, une voix). Ce forum compte des reprĂ©sentants des 193 États membres de l’Onu qui y discutent sur des questions internationales citĂ©es dans la Charte des Nations Unies, comme le dĂ©veloppement, la paix et la sĂ©curitĂ©, le droit international. Cette session annuelle se tient tous les mois de septembre, au siège de l’Onu Ă  New-York.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut